Graves & Cernès

Preignac

- Gaby


 

La Fournouquère / La Hont Horquèira / La Houn Hourqueÿre

en graphie alibertine :

La Hont Horquèira
Prononcer "La Houn Hourqueÿre".

horc, horca / fourche

Prononcer "hourque" ou "hourco".
horc : confluent, vieux mot pour "lieu planté d’arbres", carrefour [C. Larronde]
horcada : petite forêt (ancien) [C. Larronde]
horcut, horcuda (hourcut, hourcude...) : fourchu, fourchue

furca en latin médiéval : forêt usagère, selon BBF

hont / fontaine, source

hontan ou hondan seraient d’autres formes, féminines aussi, de ce mot.

MP3 - 63.8 ko
Cau pas diser de nada hont "n’aurei pas besonh de çò de ton" !
Il ne faut dire de nulle fontaine "je n’aurai pas besoin de ce qui est tien" !

On trouve le nom d’origine sur le cadastre du XIXe siècle. ’’Hounourquère’’ étant difficile à prononcer, on est passé à ’’Hournouquère’’ avec une métathèse typiquement gasconne.

Ca signifie ’’fontaine de la bifurcation’’, en théorie.

[Je vois que la carte d’état major de Géoportail et le Cadastre napoléonien (Section B feuille unique : Mudédon) écrivaient encore "La Hon Hourqueyre".
C’est maintenant "La Fournouquière" pour l’impasse qui part du carrefour. Voir la vue de Google ci-dessous. Jusqu’où iront ces déformations ?
Tederic M.]


 

Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document