La résistance aux arregionasses

- Gerard Saint-Gaudens

Depuis janvier 2016, à la suite de la loi NOTRE et des marchandages élyséens de 2015, nous vivons, comme on sait, sous le régime des « arregionasses » du type Nouvelle Aquitaine.

Malheureusement cet état de fait (et de droit) donnait l’impression fâcheuse d’être passé comme une lettre à la poste, avec bien peu d’oppositions ici ou là. On pouvait même avoir l’impression que l’ensemble de la société des pays aquitains et gascons - entreprises, associations et autres - s’en accommodait comme si elle n’avait jamais vécu autrement, en suivant le mouvement amorcé par les média. Parmi ceux-ci, Sud Ouest n’est pas le dernier à nous servir à tout bout de champ de la Nouvelle Aquitaine. Comme s’il existait une géographie néo-aquitanienne, une économie néo-aquitanienne et, pourquoi pas une météo néo-aquitanienne, en attendant, bien sûr, une zone de diffusion de Sud Ouest néo-aquitanienne. Je consulte bien rarement La Dépêche mais je suppose que ça doit être de la même farine pour nos amis Gascons de l’Armagnac, Lomagne, Savès, Comminges et Couserans : pour eux tout doit être devenu « occitan », je suppose.

Mais quand même quand on soulève un peu le couvercle des lessiveuses officielles, on peut ici ou là s’apercevoir que la vie réelle ne suit pas tant que ça les frontières de la loi NOTRE.
Sans aller plus loin, nos amis les Gilets Jaunes ont montré ce samedi 9 février qu’ils ne se laissaient pas si facilement néo-aquitaniser que cela. Et, curieusement, c’est le journal SO qui nous en informe dans deux entrefilets d’un article consacré au programme de l’acte XIII desdits GJ ce même samedi :

« La manifestation la plus conséquente est attendue à Tarbes, dans les Hautes-Pyrénées. Les gilets jaunes bigourdans invitaient en effet les gilets jaunes béarnais à les rejoindre dès 9h30 sur la place de Verdun, à Tarbes, avec la participation de motards du 64 et du 65. Ensuite, un rassemblement nocturne est prévu à 20 heures, toujours sur cette même place de Verdun tarbaise.
En Charente-Maritime, les gilets jaunes semblent décidés à migrer. Des départs sont organisés via les réseaux sociaux pour La Roche-sur-Yon, en Vendée. »

Tiens, tiens, les solidarités réelles ne seraient-elles pas plutôt entre Béarnais et Bigourdans d’un côté, Saintongeais /Aunissiens et Vendéens de l’autre ?
Il ne serait pas mauvais que nous nous mettions à l’affût de toutes les manifestations de résistance de ce genre : les « arregionasses » n’auront pas forcément le dernier mot !

Grans de sau

  • Sur le site de la depeche.fr, c’est à peu près pareil que sur le site sudouest.fr concernant le battage autour des nouvelles régions administratives.

    Pire, il y a de plus en plus de statistiques régionales globales.
    Par exemple le tabagisme sur le site santé publique : la carte est établie par nouvelles régions avec un pourcentage par région :
    https://www.santepubliquefrance.fr/Actualites/Tabagisme-en-France-1-million-de-fumeurs-quotidiens-en-moins

    Idem pour les cancers mais on arrive à trouver des cartes avec des indicateurs départementaux :
    https://www.francetvinfo.fr/sante/cancer/la-bretagne-et-les-hauts-de-france-plus-touches-par-certains-cas-de-cancers_3159553.html
    Dans le détail par départements la carte géographique de la nouvelle Aquitaine ne se dessine pas ...

    Un article de sudouest.fr du 07-02-19 : Parmi les disparités géographiques pointés dans le rapport : une mortalité supérieure au niveau national en Nouvelle-Aquitaine pour les tumeurs du système nerveux central.
    https://www.sudouest.fr/2019/02/04/19-cancers-a-la-loupe-en-nouvelle-aquitaine-le-point-dans-les-departements-5791867-4696.php
    Si je regarde les cartes de francetvinfo, je vois qu’il y a quatre départements concernés par cette maladie (hommes + femmes) : 40 64 32 65. Pourquoi ne parler que de la nouvelle aquitaine pour ce cancer ?

  • Il aurait été "un peu fort" que les gilets jaunes "anti-système" se coulassent dans les arrégiouasses !
    Les chasseurs (enfin, leurs fédérations) le font, mais ils sont rentrés dans "le système" depuis longtemps...

    J’ai été à une réunion du "Grand débat" à Tonneins. Il y avait des gilets jaunes. L’un d’eux, un picard, a critiqué son arrégiouasse (les "Hauts de France") en ironisant sur le gentilé éventuel : « je suis un "hautois de France" » ou quelque chose comme ça...
    Pour moi, ça tombe mal, c’est avec la Normandie la seule arrégiouasse que j’approuve (sauf son nom !), parce qu’elle correspond en gros à la grande Picardie linguistique (et je fais souvent le parallèle entre la Picardie dans l’ensemble d’oïl et la Gascogne dans l’ensemble d’oc..).
    En tout cas, ça a donné l’occasion au jeune député de laREM d’exprimer lui aussi son désaccord, en l’occurrence avec l’arrégiouasse Nouvelle-Aquitaine : si je me rappelle bien, il a brocardé le fait que, par exemple, la nouvelle Région avait organisé une cérémonie des voeux dans chaque ancien chef-lieu de Région (avec probablement à chaque fois le déplacement des huiles...).

    Il sera plus facile de trouver un écho sur une revendication de retour aux Régions d’avant que sur des propositions de nouvelles collectivités au niveau "Pays"...
    D’ailleurs, j’ai remarqué que le Président du Conseil départemental du Lot-et-Garonne, dans son dernier édito, élude l’échelon des intercommunalités ; il ne voit que la commune, le Département et la "grande région" :
    « Entre la commune, cellule de base de la démocratie, et les grandes régions en charge des stratégies d’aménagement, la collectivité départementale est un indispensable échelon de proximité [...] »
    http://www.47actus.fr/edito-n45

  • Presque aucun commentateur n a fait le parallèle entre les 68 % d abstention au premier tour des régionales 2021 et la nature artificielle et démesuré de la plupart des régions nées de la réforme Hollande de 2014.Comment se sentir concerné par la supposée proximité qui en émane et avoir envie d aller voter ? Quand par ailleurs les départements ont perdu la plupart de leurs anciennes attributions...

  • Ne comptez pas sur la haute fonction publique française, qui a presque totalement préempté le pouvoir, pour faire ce genre d’analyse et encore moins en tirer les conclusions. Ce pays crève de la technocratie énarchienne. Mais le dire fait de vous un populiste d’ultra droite antisémite, raciste et homophobe..

  • La haute fonction publique est même peut-être le seul composant de la société à se sentir concerné par ces méga-régions.Le triste de l’affaire est que les gens d’en -bas sentent bien que ces régions bureaucratiques ne les représentent pas mais ne savent répondre à cela que par l’abstention ( sauf les Alsaciens) .

  • L’exemple alsacien est suffisamment éloquent, même si d’autres raisons peuvent être invoquées. La décentralisation en France est en train d’agonir, en cause des réformes peu intelligentes depuis les années 2000.

  • =) 3
    C’est pour cela que je n’ai pas voté.

  • "EN 47 VOTEZ LES 47", c’est le slogan de ces candidats de "les 47", émanation de la Coordination rurale* dans le département du Lot-et-Garonne.
    Le fait pour un syndicat agricole de se présenter directement (ou presque) à des élections politiques est, il me semble, très rare.
    Et en plus ça marche : par exemple dans le canton de Tonneins, leur candidat est bien placé pour gagner au 2e tour.
    Ils mettent l’accent sur la valeur travail, le refus du gaspillage de l’argent public, la nécessité des retenues collinaires face aux "écolos"...
    Dans le texte de l’affiche ci-dessous, ce passage inclusif qui n’aurait pas figuré dans un texte de l’extrême droite :

    le 47 est une terre d’accueil, une terre de différences où les couleurs se mélangent et deviennent sueur au coeur de la mêlée

    "les 47", "le 47"... nous sommes quelques uns à être hérissés par cette référence constante - et numérotée - au département ; mais ils le font tous, et ne comprendraient même pas que ça puisse hérisser...

    Le succès de "les 47" est peut-être à rapprocher du relativement bon résultat de la liste du Mouvement de la Ruralité aux élections régionales en Nouvelle-Aquitaine.
    Mais l’abstention massive doit relativiser ces résultats.

    * Syndicat majoritaire dans ce département où il est aux commandes de la Chambre d’agriculture, ce qui est aussi exceptionnel ; il est considéré comme "à droite", tient un discours fortement anti-écolo, et a des méthodes parfois "musclées".

  • Il parle de son nouveau magazine papier "Au coeur des régions" à la Dépêche :
    https://www.ladepeche.fr/2021/06/25/jean-pierre-pernaut-lance-un-magazine-pour-montrer-la-richesse-des-regions-et-les-defendre-9631407.php
    Il m’intéressait de savoir si son magazine allait suivre docilement le nouveau découpage régional.
    Je n’ai pas la réponse, mais logiquement non, si JPP est cohérent avec ce qu’il dit ci-dessous :

    La réforme des régions n’a pas aidé à intéresser les gens aux élections. Moi je suis désormais dans une région qui s’appelle les Hauts-de-France. Comment intéresser les électeurs à une région aussi vaste que les Hauts-de-France  ? En Occitanie, vous vous appelez les Occitans mais chez moi, les habitants des Hauts-de-France n’ont même pas de nom. Je remarque que le taux de participation a été plus élevé là où la région n’a pas changé de nom. Regardez la Corse  ! Les électeurs apprécient les élus de proximité. En faisant cette réforme qui passe le nombre de régions de 22 à 13, on a éloigné les électeurs des centres de décision. D’un autre côté, on n’a pas donné de nouveaux pouvoirs aux régions.

  • Ceci est la suite logique de la désafection des Alsaciens pour le Grand Est :

    https://www.francebleu.fr/infos/politique/le-president-de-la-collectivite-europeenne-d-alsace-annonce-une-consultation-sur-la-sortie-du-grand-1624829045

    Même si nous savons que les anciennes régions n’étaient en rien idéales pour la Gascogne, il n’en reste pas moins qu’un retour à la situation ante chez nous aussi serait appréciable.

    Dans tous les cas, il se confirme que le mandat de François Hollande fut calamiteux en termes d’aménagement du territoire.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dans la même rubrique