Le rességayre

sèga = ronce

Buzet sur Baïse - Le rességayre
Lo ressegaire : probablement le chafre, repris à son compte par le propriétaire de la maison, de quelqu’un qui fait "la ressèga".
Tederic M.


Buzet sur Baïse.
Lo ressegaire : probablement le chafre, repris à son compte par le propriétaire de la maison, de quelqu’un qui fait "la ressèga".

Grans de sau

  • Je suis à la recherche de la signification et de l´origine du mot "ressegayre", que l’on trouve assez rarement au Sud-Ouest comme nom de ferme, de hameau ou de rue.
    Ici j’ai trouvé la première explication plausible.
    Je suis interessé en informations, sources etc. supplémentaires.
    Merci bien.

  • Il se pourrait que le mot "ressegayre" ne soit pas un "chafre" dans le cas des lieux qui le portent, mais indique une activité agricole.
    Julian, tu avais fourni une explication précise que je n’ai plus sous la main.

  • Que lo men gran pair dise qu’un ressegayre qu’ei un "bucheron".
    Un omi que heit de la ressegue.
    Mais peut aussi etre un chaffre dans le sens " rabacheur".
    Voila, je ne sais pas si ça te convient, Tederic ?

    Réponse de Gasconha.com :
    Oui, c’est l’explication "bûcheron" que j’avais oubliée, et qui peut-être satisfera Huk.
    Merci hòrt, Julian ! Tederic

  • "Le Ressegayre" apparait sur les cartes de l’IGN. C’est donc plus que le nom de cette maison, probablement celui du quartier où elle est construite.

  • A Tédéric : je connais très bien le Rességayre puisque j’y suis né !
    Actuellement, plusieurs maisons se sont construites dans ce quartier, mais à l’origine, il n’y avait qu’une seule maison.
    J’ai vu une carte ancienne (Cassini ?) qui indiquait déjà ce nom et il n’y avait bien qu’une seule maison.
    Il ne peut donc pas s’agir d’un nom attribué à un quartier. J’ai toujours cru qu’il s’agissait d’une scierie.

  • Adiou,

    Ma maison s’appelle Larressegaire, et j’ai toujours entendu dire que c’était une scierie. Bétracq(Béarn)

    Damien

    Réponse de Gasconha.com :
    Oui, enfin, "le bucheron", donc en effet une scierie !
    J’avais cru au début que c’était un surnom de quelqu’un faisait souvent "l’arressègue", comme disait ma mère, mais je m’incline devant les témoignages reçus !-)
    [Tederic]

  • En Comminges ségo c’est la haie ; une resseguo c’est une scie.
    Un ressec c’est un moulin a eau qui actionne une scie de long, soit une scierie.
    ressegaïre serait celui qui actionne la ressegue, donc dans cette maison habitait un scieur.
    Quant à la ronce ; a Saint-Gaudens, c’est rouminguero.
    Quand quelqu’un rabache tout le temps la même chose, qui parle beaucoup et qui nous casse la tête,on dit que c’est une réssègue.

  • Précision sur mon commentaire précédent, le rességaïre (en Comminges) serait un scieur de long, celui qui scie les grumes pour en faire des planches, poutres, chevrons etc... il travaille avec un collègue pour actionner les grandes scies a main, ou bien il travaille dans un ressec ou la scie est actionnée par un moulin a eau.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Dans la même rubrique :


 

Sommaire Noms & Lòcs