- VERDIER Gilles

a l’avèrs

français : exposé au nord

A l’avèrs [a’wèh] … le nord est l’ennemi du végétal….

Un mot gascon ignoré des dictionnaires...

A Saint Sever de Rustan (65), l’avèrs [a’wèh] est le côté à l’ombre, au nord, au froid, défavorable à l’agriculture.
Saint-Sever-de-Rustan

Aqueth peirassilh, qu’ei a l’avèrs… non creish pas viste… (Ce persil est à l’ombre… il ne pousse pas vite)
Non’s seca pas brica l’ardalh deu Prat de la Paguèra, qu’ei a l’avèrs… (le regain du pré de la Paguère ne sèche pas, il est au Nord).

Ce mot n’est pas relevé par les dictionnaires gascons les plus complets Palay ou le grand dicc. OC-FR de Per noste. Un oubli..?
Par contre, le dictionnaire OC languedocien d’Alibert relève le mot :
Avèrs, m. Nord, versant exposé au nord.

Etymologie. C’est le latin qui donne la clé : avèrs vient de l’adjectif adversus. Ce mot latin signifie d’abord en face, devant, mais s’emploie aussi avec une idée d’hostilité, de contraire…par exemple pour désigner un vent contraire venant du Nord (ventus adversum…).
C’est ce dernier sens, traduisant un nord ombreux et défavorable à l’agriculture, que le gascon de Saint Sever de Rustan a retenu depuis des siècles…


 

Grans de sau


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document