en graphie alibertine :
Maniu

Amaniu Amaniva / Amanibe / Emmanuel

Prononcer "Amaniw". Mentionné par L’Histoire de Pessac de Raphaël St Orens (...)

Prononcer "Maniyou", "iyou" étant une diphtongue.
Vient peut-être d’un nom commun signifiant "maison" ou "domaine", correspondant au français "maisnil" " (selon J. Tosti : maison entourée de terres, du latin mansionile).
Des interférences avec le nom individuel Amaniu ne sont pas exclues.

Variante(s) graphique(s) :

Manieu


 


 

Grans de sau

  • "Amanieu / Amaniou" est un nom de baptême d’étymologie hébraïque, attesté en occitan.
    Il est l’équivalent de "Emmanuel" en français et de "Immnouel" en hébreu signifiant "Dieu est avec nous".
    "Manieu / Maniou" en serait alors un dérivé obtenu par aphérèse (chute de la première syllabe) tout comme en français "Emmanuel" a donné "Manuel".

    Réponse de Gasconha.com :
    A propos de "Manuel" : n’est-ce pas plutôt en Espagne que l’aphérèse s’est produite, "Manuel" ayant été ensuite importé en France ?

  • "Le Grand Maniu". Quand on a sur la carte deux locs contigus se distinguant par "le Petit-" "le Grand-" il ne faut pas y voir une question de taille de la propriété.
    Il était coutume, pour un propriétaire terrien, issu du petit peuple, de diviser sa propriété pour y installer en général son fils aîné. Et comme il était non moins coutume de donner au fils aîné le nom de baptême du père, c’était une manière de distinguer la maison du père ("le grand Manieu") de celle du fils ("le Petit Manieu").


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document