- Tederic Merger

en graphie alibertine :
(la) Peirinha

Prononcer "(la) Peÿrigno"...
Variante de Peirina, féminin de Peirin ?
Non, il y a une piste vraisemblable et plus intéressante historiquement : la Peyrigne aurait été une "voie méridienne de l’Aquitaine sud-garonnique" selon l’historien Jean-Pierre Bost (Les chemins de Crassus en 56 avant Jésus-Christ), comme la Ténarèze, mais plus à l’est.

Le même Jean-Pierre Bost voit dans le nom "Peyrigne" « un téléscopage entre voie empierrée et chemin de pélerinage ». "Voie empierrée" va certes très bien avec pèira !



 

Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document