Pérès

L’hypothèse "Perèrs" (poiriers) parait fondée, bien qu’on puisse s’étonner de ne pas avoir autant de "Pomèrs" (Poumès) ou de "Pruèrs" (Pruès).
On pourrait aussi faire un rapprochement avec le prénom "Pèr" et imaginer un génitif vascon, qui rapprocherait Pérès du Pérez/Peres hispanique.

en graphie alibertine :

(los) Perèrs

Prononcer "(lous) Pérès".

pera / poire

Prononcer entre "pére" et "péro". perèir (prononcer "pérèÿ") ou perèr (...)