Vic-Bilh

Boueilh-Boueilho-Lasque

- Vincent P.


 

Boueilho / Boelhòu


 

Grans de sau

  • Diminutif de la paroisse voisine : Boueilh.
    Grosclaude refusait d’y voir le latin bovile=étable à boeufs pour la raison que phonétiquement c’est impossible (question de la mouillure finale).
    Il postulait alors un étymon boviculum (comme apicula donne abelha et viticulum donne vedilh).
    Il supposait qu’il s’agissait d’un anthroponyme médiéval qui aurait ainsi nommé les villages de Boueilh, Boeil-Bezing, Bouilh-Pereuilh, Château du Bouilh, ...

    Pour un anthroponyme jamais attesté dans les textes médiévaux (en tout pas comme prénom de façon massive), je trouve qu’il a fourni beaucoup de noms de villages.
    Et quand on sait que le village voisin s’appelle Poursiugues, c’est-à-dire "abri à cochons"...
    Intuitivement, il me semble que de tels toponymes balisent un ancien monde pastoral qui nous est inconnu.
    Je crois assez possible que "boviculum" (petit boeuf) ait pris le sens d’étable à boeufs à une certaine époque, en tout cas un sens agricole, ce qui me semble évident dans cette zone anciennement de landes propice à la transhumance.
    Le Bouilh de Saint-André-de-Cubzac pourrait être alors un témoignage toponymique de cette pratique, d’ailleurs juste à côté est le lieu-dit "Le Basque".

    Tout cela reste à confirmer.

    Réponse de Gasconha.com :
    Voir le nord-gascon "bolh".

  • Que’m tarda de léger çò que’n ditz En Bernissan. Que’vs en hèi un arresumat en seguir. Quina arridera s’ei d’acòrd dab Grosclaude...


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document