Créonnais Entre-deux-Mers

Génissac

- Vincent P.


 

Pourcau

en graphie alibertine :

La Porcau
Prononcer "La Pourcàw".

pòrc / cochon

porcau (prononcer "pourkàw") : « sutis porcalis (loge à porcs) a donné "la (...)

Alors là ... L’IGN indique bien "Pourcau" pour ce lieu-dit, désormais inhabité qui ne porte aucune maison, mais sur place, on lit l’horreur suivante : "Chemin des Appourcauds".

Autrement, "La Pourcau" a été mis au pluriel, mais "La Pourcau" avait été pris pour "L’Apourcau", d’où ... "Les Appourcauds" (avec un -d final non-étymologique qui est comme un tic des déformations en pays bordelais).

Je crois que l’on peut restituer "La Pourcau" sans trop se tromper.

FANTOIR : POURCAU, CHEmin DES APPOURCAUTS


 

Grans de sau

  • Souvent c’est l’erreur contraire, genre "La Roumieu" pour "L’Arroumiu".
    Ici je comprends qu’avec ce -d final non-étymologique, on n’a pas pu accepter un féminin ; il fallait donc un bricolage pour supprimer l’article la !
    Le positif, c’est qu’on a enfin un lòc La Porcau sur Gasconha.com !

  • Je me rends compte, surtout, ce de plus en plus, en comparant le toponyme officiel tel que consigné par l’IGN, et les noms des chemins et des rues adjacents, combien les articles ont souvent été omis par l’IGN.

    Le "Chemin des Appourcauds", probablement la plus grosse déformation que je connaisse, au moins aussi grotesque que Castéra-Lou, nous indique toutefois que le lieu était déterminé, ce qui permet de restituer "La Porcau".


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document