Rive droite gasconne Anneau gascon Gascogne médiane

Port-Sainte-Marie / Lo Pòrt Senta Maria


 
en graphie alibertine :

Senta Maria
Prononcer "Sénto Marïo"

Lo Pòrt
Prononcer "Lou Port".

Vieille ville de l’Agenais gascon, la ville a été absolument massacrée par le chemin de fer au XIXème siècle, qui est venu la couper de la Garonne, de ses quais.

Une tragédie absolue : la ville est aujourd’hui deux fois moins peuplée qu’il y a 100 ans, son patrimoine bâti, important, est déliquescent.

Le Port Sainte-Marie retrouvera-t-il un jour ses quais ? Sa Garonne ? Il faut le souhaiter ...

Port Sainte Marie

Mise à jour 2022 :

 On voit sur la photo et sur l’aquarelle ci-dessus le bâti de la voie automobile, en surplomb sur Garonne, comme un rempart ; derrière lui, et cachée par lui, il y a également, en surélévation, la voie ferrée Bordeaux-Sète. Entre les deux, il y a, là où la largeur de l’interstice est suffisante, un jardin public qui permet aux habitants des vieilles rues de s’aérer.
Le vieux coeur du Port Sainte Marie est donc doublement séparé de Garonne, c’est le "massacre" évoqué plus haut ; mais la partie sacrifiée était aussi la plus exposée aux inondations de Garonne ; et c’est contre celles-ci que la voie ferrée et la voie automobile ont été surélevées.

 La Réole, encore plus pentue sur Garonne, avait un peu le même problème que le Port Sainte Marie pour faire passer la voie ferrée et une voie rapide pour l’automobile ; elle s’en est un peu mieux sortie, avec des ponts et tunnels pour la voie ferrée, et en faisant passer le trafic automobile le long d’une façade des quais qui a été préservée, tout en étant inondable.
Mais ce qui est fait est fait et il faut composer avec !

 Déclin : pour être précis, la commune avait 3000 habitants vers 1850, elle a baissé vers les 2000 vers 1900, et stagne depuis un peu en dessous. Le déclin a dû correspondre à la fin du commerce fluvial ; la présence d’une gare sur une voie ferrée vers laquelle le commerce s’était reporté n’a pas suffi à compenser.

 Patrimoine : le Port Sainte Marie garde un bâti riche en maisons à colombage et encorbellement ; certaines de ces maisons ont été restaurées ; parfois, c’est leur rez-de-chaussée qui n’est pas "à la hauteur"... les photos ci-dessous apportent quelques témoignages.

 La rue principale, ex "grande rue royale", devenue rue Docteur Chanteloube sur sa portion la plus urbaine, n’a quasiment plus aucun commerce sur cette portion. C’est devenu un couloir à voitures, entre d’anciennes vitrines de magasins reconverties tant bien que mal en habitations.
Mais grâce à Google Street View qui l’a visitée un jour ensoleillé, vous pouvez la scruter tranquillement sur le lòc ci-contre ; elle a quelques beaux restes ! (Port-Sainte-Marie / Lo Pòrt Senta Maria)
Rue Docteur Chanteloube

Le principal pour relancer "le Vieux Port Sainte Marie" serait peut-être de relancer cette rue principale !


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Port-Sainte-Marie / Lo Pòrt Senta Maria :


 

 

 

Grans de sau


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document