Grande Lande / Lanegrand Pays negue Anneau gascon Landes de Gascogne

Morcenx


 
en graphie alibertine :

Morcens
Prononcer "Mourcens"


 

 

Lòcs (toponymie, paysage...) de Morcenx :


 

 

 

Grans de sau

  • Adiu Tederic,

    Que dídem MOURSOENX e pas MOURCENX.

    Amistats

  • BBF explique le nom de la commune par le cognomen latin Murtius et le suffixe latin -ense croisé avec le suffixe prélatin -enc.

    Pour ma part, j’ai désormais la certitude que ces finales gasconnes en -nx ne sont qu’une notation pour le son gascon vélaire.
    Expliquer Morcenx, c’est déchiffrer Morcens (prononcé Mo(u)r’cengss, ce que la première attestation du Cartulaire de Dax note Morcencz). La distribution de ces finales en Gascogne font la preuve que comme aujourd’hui, il s’agit d’un phénomène ouest-gascon (en Gascogne de l’Est, -ns de pans est dénasaiisé) et que le Béarn a été de plus forte nasalité (Mourenx, Navarrenx, Ossenx, ...).

    Reste à expliquer Morcens. Pour situer la ville dans son environnement toponymique, remarquons qu’elle se situe dans une zone franchement bascoïde : Arengosse, Ygos, Garein, Onesse, Laharie, Escource, Garrosse, Lesgor, Oney, ...
    Dès lors, je concevrais assez une formation basque, pourquoi pas quelque chose du genre murruz(u)+anzi :

    murru-zu : "abondant en hauteurs"
    anzi : marécage (forme ancienne de aintzi)

    On peut imaginer un sens global de "marécage là où il y a des hauteurs", comme l’île de l’Adour Bérenx est probablement behere+anzi (marécage situé en bas).

    Phonétiquement, on aurait les évolutions suivantes :

    murru’zanz(i) > mur’zanz

    Il y a la question de la finale, peut-être qu’initialement murzanz était en fait accentué sur l’initiale.
    Dans le même genre, on a la finale -un qui devient immuablement -en (Bidaitzun) ou par exemple le village basque d’Orzaiz devenu "Ossès" en gascon. Ce sont des questions difficiles.

    En tout cas, il me semble que cette interprétation tiendrait assez dans le contexte des étangs de Morcenx et d’Arjuzanx avec sur la carte IGN la réserve de chasse de Morcenx à 100 mètres de hauteurs et un des étangs du nom de Pouy-Crabé.

  • « Arrêté du 16 novembre 2018 portant création de la commune nouvelle de Morcenx-la-Nouvelle : https://www.legifrance.gouv.fr/jo_pdf.do?id=JORFTEXT000037846337
    en lieu et place des communes de Morcenx, d’Arjuzanx, de Garosse et de Sindères (40) »
    Merci Mickaël.
    Je suis partisan de ne pas supprimer les points communaux existants sur Gasconha.com.


Un gran de sau ?

(identification facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document