Notre région, c’est la Gascogne !


 

 

vendredi 13 mars 2009

pishar

français : pisser

Prononcer "pichà".
dérivé :
pishadèir (prononcer "pichadèÿ") ou pishadèr (prononcer "pichadè") : pissotière

pisha-viste (prononcer "piche-biste" - littéralement "pisse-vite" en français) : "sorte de culotte-pantalon que les femmes portaient sous la jupe, qui avait la particularité de ne pas être cousu entre les jambes".
[Association du patrimoine de Saint-Médard-en-Jalles - article dans le journal "Sud-Ouest"]

voir aussi :

cagar / chier

Prononcer "cagà".
Est passé en francitan et en bordeluche sous la forme "caguer".
Dérivé :
cagadèir (prononcer "cagadèÿ"), cagadèr
cagat est le participe passé de cagar, donc "chié".




Grans de sau

  • Es hemnes vielhes a noste que portavan açò aperat aciu "pixa-viste" mes non en èi james sabut eth nom !
    Imaginatz ua vielhòta plantà-s cames escartades, es pelhes un xinhau arrelevades e de pixar atau tota dreta quan pujatz sus eth medix camin !
    E d’imaginar er arriu de pixa córrer...
    Un còp acabat, era hemna balhava un còp as pelhes dab es mans e qu’èra tot, praubóta s’en podè tornar tribalhar.
    Malur ad eth que se t’en anava a paréixer espantat, d’arríder o mèma díder quauquarren !

    Qu’èra atau d’auti còps...


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document