Notre région, c’est la Gascogne !

vendredi 29 avril 2005

pastís

Minja-te lo pastís !
français : gâteau

"pastis" fait maintenant penser au bien connu "pastis landais", qui, d’après nos constatations, n’est cantonné ni aux landes de Gascogne, ni au Département des Landes, et qu’on devrait peut-être appeler "pastis bourit".

Mais c’est en fait le mot générique pour gâteau, qui peut désigner selon les lieux des espèces très diverses.
"pastís" peut aussi vouloir dire "pâté". Le mot doit désigner en général un mélange pâteux.

dérivés :
pastisseria (prononcer entre "pastissérie" et "pastissério") : pâtisserie
pastissèr (prononcer "pastissè") ou pastissèir (prononcer "pastissèÿ") : pâtissier (ou plus prudemment, celui qui faisait des "pastís", quel que soit le sens exact de ce mot).

En parler bordelais (et autres), "pastis" peut aussi avoir le sens de "désordre" :
"C’est un vrai pastis !
"C’est un pastisseÿ !" (quelqu’un qui de peu méthodique)




Grans de sau

  • JPEG - 15.7 ko
    Enseigne d’une pastisserie à Saint-Jean de Marsacq
    de Saint Jean de Marsacq (Pays de Gosse), qui fait d’ailleurs du bon pastis.
    On aurait préféré "Lou pastis landés" ou même plutôt "landeus" (puisqu’on est dans le franco-phonétique) parce que le "ais" n’a pas de raison d’être en gascon, et qu’on risque du coup de prononcer "landais" comme en français...
    En gascon negue, on prononce "lou pastis landeus".



    [sus Gasconha.com navèth sonque]

  • Pour votre gouverne (de drakkar). En ce qui concerne l’étymologie de Saint-Jean-de-Marsacq c’est assez simple.
    Il s’agit de la métathèse, très commune en gascon et en norvégien, de Saint-Jean-du-Massacre puisque, le 21 juin 795, les Vikings massacrèrent toute la population, après avoir ravagé le Pays de Bjorn.

    Réponse de Gasconha.com :
    Pour les gasconhautes non avertis : à prendre au second degré.

  • (euskal pastiza = le gâteau basque)
    Ce n’est pas étonnant si près du pays basque.
    Y a-t-il donc un continuum culinaire entre Gascogne et pays basque, c’est à dire que le goût du pastis landais se rapprocherait de celui du gâteau basque à mesure qu’on se rapprocherait du pays basque ?

  • Sur ce forum du Projet Babel, on se débat entre la boisson anisée nommée "pastis" et notre pastís bourit, dans lequel certains mettent justement... du pastis (la boisson), pour remplacer l’anis traditionnel, mais peut-être aussi sous l’influence de l’homonymie :
    « une personne non locale qui aurait entendu "pastis" au sujet de patisseries aurait pu croire que la boisson en était un ingrédient et en aurait ajouté à la recette »
    Ce n’est pas exactement une homonymie, puisque pastís veut dire à la fois mélange et pâte, et que c’est ce même mot "pan-occitan" qui a nommé notre gâteau favori et la boisson.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document