- Tederic Merger

pichon

français : gagne-petit, rétameur

A Bayonne un pitchoun est un « gagne-petit, rétameur ».
https://www.etymologie-occitane.fr/category/lexique-occitan/p/page/6/
petit = petit

Amics Webmèstes, insérez pichon dans votre site !


 

Grans de sau

  • En Chalosse aussi "Pichon" = rétameur, mais j’écrirais plutôt "pithion" ou Pichon avec C barré ( méthode V. Foix)

  • Ici aussi (Born), lou pitchoun c’est le rétameur, le ferblantier. C’est amusant parce que, quand les gens s’essayent au "patois" et veulent nommer un lieu en rapport avec les enfants, c’est invariablement ce mot qui est utilisé, en pensant à sa signification provençale et en ignorant totalement que c’est un mot inconnu ici avec ce sens. On a donc des trucs amusants comme, à Biscarrosse par exemple, une halte garderie qui s’appelle "L’île aux pitchouns" et qui, en gascon local, ne signifie absolument pas "L’île aux enfants" mais "l’île aux rémouleurs".
    Mais bon, comme nous avons plein de lotissements remplis de maisons simili-provençales peintes en rose, tout va bien.

  • Ce qu’écrit Philippe est totalement exact sauf que le gascon, comme toute langue évolue et s’approprie de nouveaux termes (évidemment pas beaucoup -sauf les malheureux "francismes" patoisants- au rythme d’une langue sortie de l’usage vernaculaire).
    Et que nous le voulions ou non, "pitchoun" est maintenant d’usage courant s’agissant des petits enfants, que ce soit en français régional * ou en gascon.
    D’autant que de rétameurs, on n’en voit plus beaucoup (sauf le vendredi matin dans mon village depuis quelques mois !) alors qu’on a plein d’occasions de parler des "pitchouns" nouveau style.

    *je me demande si ce n’est pas entré dans le français populaire et quotidien de plein de régions en pays d’oc voire au delà ...
    Un de ces jours il est possible que le Larousse et l’Académie l’acceptent ... et nous n’avons pas d’Académie gasconne (sauf celle de Bayonne, qui ne se conçoit pas comme normative).

  • Tu sais Gérard, c’était juste un petit foutage de gueule pour m’amuser. De toute manière, au point où on en est, à s’arc-bouter sur le fameux accent ou la chocolatine, alors que la langue a quasiment disparu, c’est que ça ne va pas très bien. Tout ça n’a plus aucune importance en fait. Alors allons-y pour "pitchoun". Pourquoi pas "kids" d’ailleurs, c’est plus trendy. "L’île aux kids", ça en jette.


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document