Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

mercredi 23 novembre 2016, par Tederic Merger

vedolh

français : vouge, serpe à long manche

Prononcer "bédouÿ"...
Le "besouilh", un outil pour débroussailler ?

Variante : besolh ("bézouÿ"...)

Palay signale aussi une forme féminine (bedolha en graphie alibertine), haus-bedoùlh (hauç-bedolh), bedolhar ("bédoulyà"...), esbedolhar (essarter).
Multidiccionari francés-occitan

Il apparait que vedot/bedout et vedotz (?)/bedouts sont des formes du Médoc.

« Le bedolh se dit aussi en Bearn lou pique-pleish. » piqueta

JPEG - 95.5 ko



Grans de sau

  • Notre ami le FEW indique que cela vient du celtique vidubium et cite vesog (vesoch), vesolh , vedolh, vodolh, vedonh, vosolh, vedog (vedoish), et les dérivés vedoga, vedolheta en Béarn, vesonheta dans le Gers.

  • Lavetz que cambii la grafia de "bedolh" en "vedolh".

  • Si les deux noms correspondent rigoureusement au même outil (j’ai un doute) ,le mot "vedolh" s’emploie en Grande Lande mais "pica pleix/pica pleish" (pron:pique plèch) est bien connu dans les pays du sud-ouest des Landes.

  • Le pica-pleish et le vedolh semblent bien être le même outil : une serpe à long manche.
    La présence de l’ergot à l’opposé de la lame est-elle toujours requise ? comme cet ergot est spécialement utile pour manipuler les haies, il semble logique que le pica-pleish en soit doté.

    Le Wiktionnaire confirme l’origine celtique du mot vedolh, par l’intermédiaire du bas latin vidubium (en accord avec le FEW) et en donne la version "quercinoise" : « Le mot est attesté en quercinois sous la forme vesog ») ( https://fr.wiktionary.org/wiki/vouge )
    Il est intéressant de voir la variété des formes produites en oc par la transformation du mot bas-latin : pour la finale, lh, nh, g, sh, t, ts... le gascon n’est pas du tout uni sur ce point. Mais l’oc est uni sur le v initial et les voyelles.

    J’apprends aussi que, en français, l’outil est la vouge, mais qu’au masculin, le vouge était une arme, dont l’usage me parait horrible...

    Cet outil est-il encore utilisé ? En tout cas, il évoque des souvenirs chez les madurs*.
    Les deux vedolhs que j’ai pris en photo sont présentement à vendre à Beautiran près de Bordeaux.

    * Les personnes d’âge mur

  • Merci pour ces précisions ,Tédéric.En fait je me demandais si le tranchant en acier du" vedolh" n’était pas rectangulaire et dans le même sens vertical que le manche...
    Et quant au "pica pleix" nous sommes encore nombreux à l’utiliser pour étêter des arbustes et autres (à condition qu’ils soient bien aiguisés,ce qui est une autre histoire ).


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document