gorga

français : trou d'eau

Prononcer entre "gourgue" et "gourgo".
gorg (prononcer "gourc") : gouffre, trou plein d’eau, en particulier sous une cascade.
En général, un "gorg" a de l’eau claire et une "gorga" un fond vaseux tel que mare ou bourbier profond.
En Bazadais, bassin d’un moulin ou réservoir d’eau pour l’alimentation d’une usine.
[A. Champ]

Palay, Lespy et le TdF donnent toute une série de dérivés, notamment avec le préfixe en :

engourgà-s, s’embourber, se mouiller les pieds
engourgadé sm. – Lieu où l’on s’embourbe.

Amics Webmèstes, insérez gorga dans votre site !


 

Grans de sau


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document