Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

jeudi 22 mars 2012

palud

français : marais

Prononcer "palu". Mot féminin ?
Dans la toponymie gasconne, il apparait comme "la Palu".
Le dictionnaire "Tot en gascon" le donne masculin (palud, palús).




Grans de sau

  • Palay, p.723ab : « palùd,-e,-date ; s. — Terrain alluvial des bords de la Garonne. N. de l., "La Palud", la "Paludate" »
    Ce serait donc un substantif féminin, attesté par Palay pour le nom de lieu, mais dont le genre n’est pas spécifié pour l’entrée du nom commun, et le doute s’épaissit à la lecture de l’entrée suivante p.723b :
    « palude,-dète ; sf. — Petit marais. »
    S’il parait logique que "la palude" ("la paluda" en classique) soit féminin, il semblerait donc logique que "palud" soit la forme masculine.
    Un choix que Palay n’avait pas résolu : je sais par expérience qu’il n’a pas indiqué le genre et seulement "s." pour substantif quand le doute plane, alors qu’il a précisé "sf. et sm." quand le mot passe d’un genre à l’autre.
    Dans tous les cas, il semblerait que la prononciation soit "palutt" et non pas "palu" en gascon, ce qui semblerait être devenu la prononciation du mot passé en français ? (ce que j’appelle du ’frascon’)
    On peut trouver dans le Petit Robert :
    « PALUD ou PALUDE [palyd] ou PALUS [palyd], n.m. (1564,-fin XIXe-1802 ; "palu" ; XIIe ; lat "palus, paludis"). Vx. Marais. Littér. "Paludes"(1895) récit de Gide.
    ¤Dial. Dans le Bordelais, Terre d’alluvions ou ancien marais littoral desseché, planté de vignobles. "Vin(s) de palus" ».

    On pourra me remercier par une bonne bouteille de Pomairòu, ou même du Pomerol ça ira ;o)

    Réponse de Gasconha.com :
    O ua botelha de vin de palud ?


  • Qu’espèri, b’espèri...

    Réponse de Gasconha.com :
    Òc, cresi qu’ei mensh car.
    Tederic


  • N’ei pas arribada encara era botelha, ei normau ?

    Réponse de Gasconha.com :
    E s’era estat ua promessa de gascon ?
    De Gasconha.com, ne m’estoneré pas...
    Tederic


  • De tota mòda, be sabes adara qu’esté apreciada era botelha promesa !
    Merci !

    Réponse de Gasconha.com :
    E òc, Gasconha.com que tien las soas promessas !
    E de quin "castèth" èra ? ne me’n rapèri pas.
    [Tederic]


  • L’abitant de la Palud, tèrra de bòrns de Garona autorn de Bordèu, quò’s lo Paludèir.

  • Selon le FEW, palud est masculin ou féminin en ancien occitan. Plus précisément en Pays de Buch, le mot est féminin. En Médoc, il est précisé qu’une palue est un terrain planté de Salix maritimus ; mais je pense qu’il s’agir de palud prononcé [pa’ly] partout en Gironde, là encore au féminin donc. En toponymie, comme le disait Tederic, on observe uniquement les formes féminines dans tout le Bordelais, tout comme LA PALUE à Casseneuil, en Périgord et dans les Landes, LA PALUD en divers lieux de Saintonge, LA PALUT dans le Périgord, et également le féminin autour de la Méditerranée. Les toponymes avec le masculin ne se trouvent qu’en Bretagne, Berry et Dauphiné !!

    A noter les intéressants toponymes LE PALUA (Fronsac) et LE PALUDA (St Estèphe)


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document