Notre région, c’est la Gascogne !


féminin :
prenom mascle
masculin :
Enric
Prenom Enric
Henri

"Lo noste Enric" = "notre Henri" (de Navarre).
Affectueux : Ricou
Certainement Henri en français, s’écrit avec un i accent que je n’ai pas su mettre.
Adishatz
PS la gascogne ne s’arrête pas aux Landes...
[V. L.]



Grans de sau

  • J’adore. Mon fils a 9 ans, il est le seul dans une école occitane a le porter.

  • Mon oncle, qui s’appelait Henry, était surnommé par toute la famille "Ricou".
    Je m’étais toujours demandé d’où venait ce surnom curieux.
    Puis quand je me suis mis à apprendre le béarnais j’ai enfin compris !

  • Autre diminutif : ’Riquet’.

  • J’avais trouvé le prénom Arricotte dans un acte de baptême, je suppose qu’il peut s’agir du féminin d’Henric (?) puisque elle est nommée Henriette dans un acte ultérieur de sa vie.
    Ce qui m’avait paru bizarre c’est la disparition du "h", mais peut-être que le prénom féminin est formé à partir du diminutif "Ricotte" à la gasconne c’est à dire avec "Arr" pour commencer in mot en "r".
    (Excusez s’il vous plaît, mon manque de vocabulaire linguistique)

    [Dominique, j’ai rattaché votre question et le fil de discussion suivant au prénom Enric.
    Tederic, webmèste]

  • En Gascogne,le diminutif Riquette (pour Henriquette - Enriqueta-) est ou était assez souvent utilisé.

  • Je pense aussi que Arricotte peut dériver du prénom Enric ; et vous remarquerez qu’en gascon, ce serait bien Enric sans h initial, mais peu importe ici.
    Comme souvent en gascon, la première syllabe peut "sauter", en même temps qu’une syllabe à valeur diminutive ou affecteuse se rajoute à la fin. Je crois qu’on appelle ça un hypocoristique. Exemple : Arnaut -> Nautin, Bernat -> Nadon, Bertomiu - > Tomilòt, Arramon -> Monic, Catalina -> Linon ?
    Donc, Enric peut faire Ricòt, mais sachant que le gascon d’autes còps était incapable de prononcer un r initial sans rajouter un a dit "prosthétique", ça donne bien "Arricòta" au féminin (prononcer à peu près comme "Arricotte", donc peut très bien avoir été noté ainsi) et "Arricòt" au masculin.

    Je vous signale aussi Mansarric et Sansarric qui ont peut-être une forme "Arric" issue de "Enric".
    Mansarric Sansarric

  • Alors, selon moi..., ce ne serait pas un "hypocoristique" (que descobrissi lo mot) mais juste un diminutif avec déformation. Enric => Enricòta => Arricòtta

    E Entà que comprenin plan lo monde, que preirí los tons exemples Tederic mes dab l’estapa deu mei :

    Arnaut => Arnautin => Nautin Bernat + Bertadon => Nadon, etc...

    Que n’èi dus au vilatge on damòri, e que vorrí saber çò que pénsatz, quem hèn perepensar

    Un ostau shafrat "Quetou". Entà jo, que seré Jaques => Jaquet => Jaqueton => Queton (en tot saber, qu’i a dijà un ostau nomat "Jaquet")

    L’aut qu’es "Metou" => Jacme (Jamme) => Jammet = Jameton => Meton

    Çò que’n dísetz ?

  • Renaud, n’avèvi pas botat l’estapa intermediari, mès que soi "ad ua" damb lo modèle Arnaut => Arnautin => Nautin.
    La sola diferéncia (sutila) énter nos qu’es suu camin de Enric(a) a Arricòta.
    Jo que vesi possible Enric => Enricòt => (Ar)ricòt (pr’amor que Ricòt n’èra pas possible foneticament en gascon : mema escrit "Ricòt", que’s prononciava "Arricòt"). Vist atau, lo Ar ne seré pas ua deformacion de Enr.
    Aprèps, los exemples que balhèi, deus noms Mansarric e Sansarric, que poderén anar dens lo sens d’ua deformacion, s’us analísam en Mans-Enric e Sans-Enric...

    Sus Jaques => Jaquet => Jaqueton => Queton e Jammet = Jameton => Meton, que soi ad ua tanben ! Que son ipocoristics !

  • J’avais un peu dérivé...
    Je viens de revoir la définition de "hypocoristique", c’est finalement une formulation caressante, et c’est tout.
    Les créations gasconnes que nous citons sont certes hypocoristiques, mais ce qui y frappe surtout, c’est le phénomène de l’aphérèse qui est est « une modification phonétique impliquant la perte d’un ou plusieurs phonèmes au début d’un mot. L’aphérèse est un métaplasme s’opposant à l’apocope ». Merci Wikipédia...

    Je rajoute un exemple d’hypocoristique avec aphérèse :
    Halip => Halipòt => Poton
    Voir Dérivé de Filipoton, Filipòt, Filipe...


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

Noms damb aqueste prenom

Sansarric
Sansarric
Sansarricq

Mei de prenoms gascons

prenom mascle Cendron
Un arrière grand-oncle chalossais, né en 1863, était prénommé Pascal-Cendron. A la différence du (...)

Alienor prenom de hemna
Pensem a Alienor d’Aquitánia... Et attention, écoutez bien, le "or" final, en graphie occitane (...)
Prenom Alienor

0 | 2 | 4 | 6 | 8 | 10 | 12 | 14 | 16 | ... | 214

  • Nadaou
    Nadaou
    Nadau

  • Naudoune
    Naudona / Naoudouno
    "Nom d’une ferme en basse Ariège, signification (...)

  • Andriouet
    Andriouet
    Andrivet
    Cet "Andrivet" atteste l’existence de "Andriu" (...)

  • Les Andrieux
    Les Andrieux
    Los Andrius / Lous Andriws
    Merci au mèste daou lòc.

  • Estenouenet
    Estevenet
    IGN : ESTENOUENET [RIEUMES - 31] C’est (...)

  • avenue de Peybouquey
    avenguda de Pèi Boquèir / abengude de Peÿbouqueÿ

  • Peybouquey
    Pèi Boquèir