Notre région, c’est la Gascogne !


vendredi 29 avril 2005

turon

français : tertre, élévation du terrain

Prononcer entre "turou" et "turoung".
Plutôt pyrénéen.

Certaines voix nord-gasconnes voient dans "turon" le sens de fontaine. Homonymie ?





Grans de sau

  • "turon" est un sommet arrondi !
    C’est pour cela que l’on ne le trouve que (ou presque) dans les Pyrenées.

  • A SAINT MACAIRE, le vocable "Turon" s’applique a la partie basse de la rue du même nom.
    Cela correspond au nom de la fontaine qui se trouve au pied de la barbacane.
    Je pense que le terme turon=monticule ne s’applique pas ici.
    Par contre pourquoi pas la présence de "Turones" peuplades gauloises, lacustres ?
    Je lance le débat !

  • Ce mot se retrouve aussi en Chalosse, mais contracté avec disparition de la voyelle u, c’est le "TRON", prononcez "troun".
    Ce mot désigne également un tertre, une élévation de terrain, voire une colline.

  • C’est un patronyme aussi. Il y a une "rue Tron" à Luchon. Plusieurs personnes le portent aussi encore.

  • Sau turon, en gascon garonnais, ça voudrait alors dire "sur le tertre" ?

    Réponse de Gasconha.com :
    J’y avais pensé pour le "Sauturon" de Gontaud près de Tonneins, mais je doute.
    D’une part, ce Sauturon ne se trouve guère sur un turon, d’autre part, il faudrait trouver d’autres noms de lieu formés de la sorte dans la même région, et je n’en ai pas remarqué.
    [Tederic M.]


  • Le Turon de St-Macaire a son équivalent en languedocien : terond / terondèl = fontaine, à l’origine des noms de lieu Le Théron ...

  • Sur le plateau du Bénou il y a bien entendu, le fameux Turon de Técouëre (particularité géologique d’ailleurs par la matière dont il est constitué) et une quantité d’autre turon en vallée d’Ossau.
    Ils ont plutôt une forme de pyramide qu’arrondi si je m’en fie à leur aspect.
    Et, bien entendu, ne pas confondre avec la pâtisserie aragonaise et espagnole appelée turon, encore que...
    C’est aussi un nom de famille assez répandu en Béarn.

  • Elévation de terrain me paraît plus juste car c’est justement de cette manière que le Turon de Técouëre se serait , selon les géologues , formé sur le plateau du Bénou, lui donnant cet air de petit volcan éteint.

  • C’est le toponyme générique le plus fréquemment rencontré qui domine dans les deux sens du terme, les composantes du paysage gascon. Ses origines viennent peut-être de turris, is. Le turon est une éminence qui se détache plus ou moins de la serre rectiligne. Les homonymes sont nombreux : tuco, picon, maute - parfois des pléonasmes comme tuco de la maute (Montmaurin), La tucouère est un ensemble de tucos. Le nom de personne Turon, relativement répandu prend souvent un h, caprice de scribe, Picot est l’habitant du Picon, Maute à donné Mothe, La Matte etc.
    En Haute Garonne, enclavé dans les HP et aux limites du Gers, autour de moi, chaque village a des tucos ou des turons.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document