Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

lundi 15 juin 2009

esparrar

français : étaler, disperser

Verbe.
Prononcer "esparrà".

En Bigòrra, esparrar-se : déraper
En Comenge (St Gaudenç), esparrat : épars
[Miquèu d’Òc].
Il y a aussi en gascon le verbe "esparrisclar" ou "esbarrisclar", qui veut dire "disperser", "éparpiller".
N’y a-t-il pas d’ailleurs dans le verbe français "éparpiller" la même racine ?

En français régional du Médoc, "esparrer" veut dire étendre (du linge par exemple).
[Tederic]

voir aussi :

esparra / âtre, glissade, perche

Prononcer entre "esparre" et "esparro".

En Haut Comenge, âtre du foyer.
"Que t’aurien a hèr punar era esparra ! : il faudrait te faire baiser l’âtre ; se dit à un visiteur qui s’est fait attendre.
[Miquèu d’Òc].

"esparra" viendrait d’un mot germanique signifiant "barreau" ou "pieu", et pourrait encore signifier perche ou long bâton.




Grans de sau

  • A Luchon, on "s’espatarre" (espatarrà’s).

    Réponse de Gasconha.com :
    "s’espatarnar" est dans le lexicòt de Gasconha.com. Ce mot et ses variantes sont encore populaires en Gascogne.


  • De la Gascogne maritime à l’Agenais et du Médoc au Bazadais le verbe "espar(r)ar" signifie "étaler", "étendre le linge de la lessive, étendre le foin".

  • En Gironde(surtout Bordelais et Entre-2-Mers), s’espar(r)ar (un ou deux r ? je n’ai jamais trop su) se dit aussi pour quelqu’un qui se casse la figure. Dans l’emploi non pronominal, je rejoins évidemment Daniel.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document