laganha

français : pus de l'oeil

Prononcer entre "lagagne" et "lagagno".
dérivé :
laganhós (prononcer "lagagnous")

voir aussi :

moquira / morve

Prononcer "mouquire" ou "mouquiro".
moquirós (prononcer "mouquirouss") : morveux

Amics Webmèstes, insérez laganha dans votre site !


 

Grans de sau

  • Dans le Médoc de jadis, les chasseurs nommaient lièvres et lapins les "lagagnous" car, souvent atteints de myxomatose, ils étaient porteurs de "lagagnes".

  • D’où le nom du délicieux coquillage, LO LAGANHON.

  • La forme "leganha" [lé’ganyë] existe aussi.
    A Marmande j’ai entendu l’expression imagée "tirar la leganha" pour dire "faire la grasse matinée".
    C’est exactement le même mot qu’en espagnol/castillan
    "lagaña/legaña" (="chassie" en français).

  • La variante "ligagne", que j’emploie, semble typique des Graves. C’est celle que connaissait mon grand-père de Talence, je l’ai aussi entendue dire par un habitant de Pujols/Ciron et c’est la forme de Pujols/Ciron dans l’ALG. Par contre, rive droite, en Benauge, c’est "légagne", de mémoire. Et en Bazadais "lagagne".

  • D’après les statistiques de Gasconha.com, ce lagagne, ligagne, légagne est un des mots les plus populaires du site, ce jour entre conhic (cougnic) et gavach ; ça fait partie - et ça ne me plait qu’à moitié vu le sens - de ces mots qui sont restés dans l’imaginaire des gens, derrière mefia’t mais devant aganit...

  • En tant que Bordelais j’ai toujours dit "lagagne". C’est toujours surprenant de réaliser qu’on possède un mot qui n’a pas vraiment son équivalent en français à part le très savant "chassie" découvert récemment.
    Le bordeluche se perd à vitesse grand V, je me sens parfois bien seul comme un locuteur indigène d’une langue rare. Encore que le terme soit impropre puisque le bordeluche était pratiqué par tous, immigrés compris.

  • Je confirme : à Bordeaux,c est "lagagne".

  • Cependant, à Talence c’était "ligagne" ainsi que disait mon grand-père ! On retrouve aussi "ligagne" dans l’ALG à Pujols/Ciron. (entendu dire aussi par un habitant de Bommes ou Pujols)

  • Mince, je radote, je l’avais déjà écrit au-dessus hahaha

  • En tant que bordelais, moi je dis ligagne, ligagnous comme Gaby ;-)

    A noter qu’il y a une petite chanson sur la laganha recueillie par Patrick Lavaud dans son livre Lo Medòc de boca a aurelha.

    Alex

  • Mince alors ! Voilà que des micro nuances sub-dialectales s’invitent même au sein de Bordeaux intra-muros ! Décidemment ,on n’en sort pas ...


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document