Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

vendredi 7 septembre 2018, par Tederic Merger

relha, arrelha

français : soc (pièce de charrue)

Prononcer "(ar)rélye", "(ar)rélyo"...




Grans de sau

  • La « relha » ou « arrelha » est le soc, qui est la pièce pointue située la plus en avant de la charrue ou de l’ancienne araire, ayant évolué de la forme antique en pointe de flèche ou de lance, à la forme moderne du carrelet qui est une barre de section carrée aiguisée en biseau à l’avant. On amenait cette pièce d’usure régulièrement au forgeron.
    L’ALG indique ce mot pour l’Entre-deux-mers, les Petites-Landes, le Bas-Armagnac, le Couseran.
    L’ALG indique « bomé, -oe » du Médoc à la Chalosse et « boumé » de l’est du Béarn à la haute Bigorre, et puis on trouve ailleurs « karrat », « bròko », « hèrro » et « hè ».

  • Mais venons-en au gasconisme non corrigé, Tédéric, qui est d’utiliser en français le mot SOC, pour dire un sillon, et non la pièce de la charrue. En effet sillon se dit en gascon « souk », du latin « « sulcus » », dans une zone qui va de l’Albret néracais, Condomois à la Bigorre, est-Béarn et haut-Comminges. Moi-même je faisais cette confusion dans mon Agenais guyennais où l’on dit « sòt ».
    Le mot français soc, pièce de charrue, vient par contre du gaulois.
    Les autre mots de l’ALG pour sillon sont « la kawloe, kaw, kaloe » dans les Landes, et « la kanaw » en Médoc, et autres « roulyoe, kawoe et (ar)roessouk » en Gironde.

  • Andriu, je supprime donc la traduction sillon pour (ar)relha, puisque c’est seulement un soc, pièce de charrue.
    Ce qui me titille, c’est que je ne vois pas comment ce soc peut devenir un nom de lieu, comme LAREILLE à Ségoufielle.
    Et je vais créer le mot gascon soc (prononcer "souk") avec le sens de sillon de labour.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document