Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

vendredi 24 août 2018, par Tederic Merger

sandis

français : par le sang de Dieu

SANDIS : Wiktionnaire et Encyclopédie Quillet font dériver cette interjection du gascon (par le sang de Dieu). P. Dubedout, étudiant à Paris en 1792, l’utilise dans sa correspondance : "Oh, sandis !, ils ne sont pas gascons pour rien...".

[F. Marsan]

Palay et compagnie ne connaissent pas cette interjection qui, si elle a bien été spécifiquement gasconne, a dû disparaitre depuis longtemps.
"dis" pour "de Dieu" fait plutôt latin que gascon. Et où était l’accent tonique : sandis ou sandís ?
[Tederic M.]




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document