Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

mercredi 25 avril 2018, par Tederic Merger

costèr

français : côtier, latéral, appentis

Prononcer "coustè".

costèir (prononcer "cousteÿ") en nord-gascon

Comme substantif :
Multidiccionari francés-occitan

- Habitant des côtes
- "Hangar" ; « Appentis, bâtiment léger contre un autre plus important ; côté d’un toit ; penchant d’une colline ; abri au flanc d’un rocher. » [Palay]
- Et aussi sacristain !

voir aussi :

còsta / côte

dérivés ou variantes :
costalat : côteau

On aurait pu penser que le mot còs, qui explique le nom de famille Ducos, et des noms de lieu comme Cos d’Estournel, soit un còst dont on ne prononce pas le "t" final. còs
Mais il viendrait plutôt d’une racine prélatine "kos" (colline) qui aurait survécu en gascon.

"còsta" pourrait être le mot pour traduire le français "colline", même si "tuc", "turon", et d’autres, peuvent dire des types particuliers de colline ou de relief.




Grans de sau

  • En L&G guyennais, "lo costièr" est dans l"étable traditionnelle, l’endroit où les vaches se couchent sur la litière ’lo palhat", devant les crèches.
    "Costè(i)r" a-t-il également ce sens en gascon ?

  • Il ne semble pas.
    Palhat est bien la litière de paille de façon générale.Quant à coustèy(costèir ) ,il peut désigner en Gascogne maritime le pilôte côtier ou le coteau et dans l’intérieur landais une branche latérale,un surgeon.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document