Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

mercredi 15 novembre 2017, par Tederic Merger

cossura

français : salaire en nature

Dans l’appel annuel 2017, l’abbé d’une paroisse du sud des Landes a "ressuscité" le vieux mot "coussure" pour offrande paroissiale.
J’ai vérifié par le net et coussure apparait dans le dictionnaire gascon de Vincent Foix.
Je n’ai pas trouvé le mot dans un autre dictionnaire gascon contrairement à garbure !




Grans de sau

  • Dans le Palay on trouve : « Coussure:sf.Salaire en nature ;affanure.V.Lorme. Baylet de coussure, valet qui n’est pas payé en monnaie ».
    À Lorme on trouve:sf. Même sens que coussure ;quête en nature, redevance. Moussù Curè qu’a hèyt la lorme, M. le curé a fait la quête en nature.

  • Le mot est couramment utilisé ici ,dans le sud des Landes, en effet pour désigner la participation des paroissiens à la vie matérielle de l’Eglise.Je pense que les gens ont au moins vaguement conscience que c’est du gascon.

  • Coussure se trouve aussi dans les dictionnaires bazadais.

    A rapprocher du mot carcinol escoussuro ’’battage du blé ; tout travail fait à la tâche et payé en nature’’ (FEW ; du lat. excutere)

    En Gascogne aussi, sans précision de lieu, la coussure est le ’’payement du coussurè, consistant en un sac sur cinq’’, lequel coussurè est un ’’homme qui s’engage à rentrer la récolte’’. (FEW)


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document