Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

vendredi 29 avril 2005

aseròu

français : érable

Nombreuses variantes :
asiròu, auseròu, auserau...
L’occitan a gardé, plus visible qu’en français, la racine latine "acer".
[Tederic]

L’érable à feuille d’obier (acer opulifolium) est présent dans les Pyrénées.
C’est un arbre d’une quinzaine de mètres, souvent associé au chêne pubescent et au hêtre en montagne.
L’érable champêtre (acer campestre), utilisé en tournerie, lutherie, outillage (manches, machines agricoles) est présent ça et là dans les Landes, plus abondant dans les massifs de feuillus.
L’érable plane (acer platanoïdes) est associé aux forêts de feuillus, et se trouve dans les Pyrénées : 20 à 25 m, croissance rapide, feuillage coloré à l’automne.
L’érable sycomore (acer pseudoplatanus) se trouve ponctuellement sur les coteaux (probablement implanté), et dans les Pyrénées.
Grand arbre, il peut atteindre 40m ; il peut vivre 250 à 500 ans. Semble avoir été introduit en Aquitaine. Fruits : les samares
[Gilles Granereau]

"A Saint-Sardos (82) il était coutumier de dire :
"L’auzérol, quant es aou foc
brullo coum’un fol".
[R. GRANIÉ]




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document