Notre région, c’est la Gascogne !

samedi 26 décembre 2009

cantèra

français : bordure de champ

Que preneri com referenci l’istoera deu Peire de la Branèra vinuda de la tradicion populari de Soston que los hilhs contan aus hilhs deus sons hilhs dinc’a har ua legenda :
"Aquo qu’èra après ua porquèra, lo Peira de la Branèra que pren lo fusilh e la gibecièra e que s’en va a la sorbèra ent’au guèit a Piquèra.
Que hasé ua fort gran luèra e l’aiga qu’èra tota plèra.
En seguint ua cantèra de cap a la Pojalèra qu’estrabuque a ua bohèra e que tomba per terra ..."
[SAUBION (Gérard)]

Istoèra de Pierre de la Branèra, bulletin n°12, 2000, p. 76-78.
Association Mémoire en Marensin
gmgnreau.perso.neuf.fr

voir aussi :

cantèr / rebord

dérivé :
cantèra (prononcer entre "cantère" et "cantèro") : bordure, chemin en bordure, "lieu où se repose le festayre" selon Le glossaire du festayre !-)




Grans de sau


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Se connecter
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document