beròi

français : beau, joli

Prononcer "béroÿ".

JPEG - 11.1 ko
Sur une maison d’Hostens : Suy broye
Prononcer "Suÿ broÿe".
"Sui bròia" en graphie alibertine.
Je suis belle.
broye = contraction de beroye, plutôt en pays negue
voir aussi :

Amics Webmèstes, insérez beròi dans votre site !


 

Grans de sau

  • "Bròi" dépasse largement le negue (Gironde, Lot & Garonne)

  • La syncope dans les mots “en R” est très répandue. C’est d’ailleurs pourquoi il est abusif de prétendre qu’un mot comme esprit serait un francisme à bannir à toute force en rétablissant la forme “correcte” esperit. Les deux prononciations se rencontrent, tout comme beròi/bròi, manterun/mantrun, verai/vrai, interès/intrès, etc.
    On rencontre aussi la contraction de per en pr’ dans pr’amor, pr’aquò, pr’exemple
    Cela peut même arriver avec l’a atone : aparelhar/aprelhar.
    Et ça ne date pas d’hier puisqu’on lit dans une texte bigourdan de 1171 :
    de Martro entro a Nadal (= Marteror)
    Et enfin, il se produit parfois l’inverse, un e rajouté (briac < beriac).


Un gran de sau ?

(connexion facultative)

  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document