Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

mardi 3 mars 2009

praube

français : pauvre

Prononcer "praoubé" sans accentuer "é" et en faisant de "aou" une diphtongue.
Au féminin : prauba (prononcer entre "praoube" et "praoubo")

MP3 - 43 ko
Es bien praube, lo qui pòt pas prométer !
Il est bien pauvre, celui qui ne peut pas promettre !



Grans de sau

  • Dans une bonne partie de la Gascogne, le feminin se dit "praube", même si cette caractéristique (commune avec pas mal de langues latines) est souvent occultée dans la "lenga noste" !

    Réponse de Gasconha.com :
    Tu veux dire que dans "pas mal de langues latines", la féminin de l’équivalent de "praube" ne se fait pas en "a", mais en "e", comme "pobre" en castillan ?
    Et qu’il faudrait ECRIRE "praube" en gascon au féminin ?


  • Non non, pas partout, juste dans certaines zones*.
    Par exemple à Pau ce serait plutôt "praube", alors qu’ailleurs ça pourra être "prauba".
    Cette dernière forme est semble-t-il majoritaire mais je faisais cette remarque parce que souvent je vois des affiches avec écrit "lenga nosta" (ou un autre adjectif en -a) alors que cela n’a pas lieu d’être.

    *Ouest Gascon, même si dans le parlar negre on ne doit pas vraiment remarquer de différence avec un -a final.

  • Et quand je parlais de "pas mal de langues latines" je parlais plus précisément des langues de la péninsule ibérique qui ont toutes (corrigez-moi si je me trompe) cette forme : en castillan, catalan, portugais, galicien "pobre", tandis que l’italien au contraire a "povera".

    Réponse de Gasconha.com :
    Exact pour l’italien : l’arte povera...



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document