Notre région, c’est la Gascogne !


 

 

vendredi 29 avril 2005

nòga

français : noix

Prononcer entre "nogue" et "nogo".
variante : notz (prononcer "nouts")

dérivés :
en nord-gascon, noguèir (prononcer "nouguèÿ") ou notzèir (prononcer "noutsèÿ")
hors nord-gascon, noguèr (prononcer "nouguè") ou notzèr (prononcer "noutsè") ou nosèr (prononcer "nouzè") : noyer
nogueirèda (nord-gascon ; prononcer "nouguèÿrède") ou notzarèda (nord-gascon ; prononcer "noutsarède"), nogarèda (nord-gascon ; prononcer "nougarède") : endret plantat de noguèirs o de notzèirs

voir aussi :

esquilhòt / noix

S’appliquerait plutôt aux "noix décortiquées" (?).




Grans de sau

  • En Haut Comminges et Val d’Aran, nous disons "ua nòda, dues nòdes" (voir "era Aigua de Nòdes" dans la page de Banèras) fruit du "noguèr", tandis qu’en Bigorre, alors que l’arbre porte ce même nom ("noguèr"), ses fruits à coque sont appelés "esquilhòts".

    Réponse de Gasconha.com :
    "esquilhòt" semble présent sur une bonne partie de la Gascogne.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document