Notre région, c’est la Gascogne !


 
Navèth nom !

 

samedi 30 mai 2009

quan Garona monta

français : quand Garonne monte

Pour une fois, c’est la forme française (régionale) qui justifie la présence dans ce lexicòt :
"Garonne" sans article , comme ça se dit encore souvent en 2007, chez les garonnais de souche.




Grans de sau

  • Les Toulousains disent aussi "aller à Garonne" (ou plutôt "disaient"...).

  • Dans la vallée du Lot, j’ai toujours entendu "le Lot" et non pas "Lot".
    Mès mon papè a Senta-Liurada disià "vau pescar a Lòt", "tòrni de Lòt".
    C’est bien Lòt e non pas l’Òt : Òlt (forma référenciala) es conescuda sonca en Avayron.
    Le "l" de Òlt est donc remonté vers le début du mot (les linguistes appellent ce déplacement une métathèse) comme par exemple le latin capra qui a donné cabra en òccitan sauf en Gascogne prolongée jusqu’en sud-Périgord, Quercy, Tarn et Aude où le "r" remonte et donne "craba".
    On a donc une zone linguistique qui a gardé "cabra, cambra, Òlt" et une autre zone (très grande Aquitaine) qui a donné "craba, cramba, Lòt" .

    Pre ne tornar a nòstres rius corrents (un riu en Agenés es pas qu’un clòt o cròs plen d’aiga), los gròsses prenòn pas l’article "la,lo", en contra los petits se disòn lo Tolzat, lo Trec et quitament per los tots petits que i córròn : un petit tolzat, un trec .


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document