Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

jeudi 1er avril 2010

garfo

français : galette des rois

Prononcer "garfou" en accentuant "gar".
variante : garfe
"Espèce de gâteau dont la composition et la forme diffèrent selon les lieux.
C’est tantôt une tourte lourde, tantôt un massepain, une "couronne", en tous
cas un gâteau de fête ; des textes le signalent notamment comme particulier
à la fête des Rois ; il contenait alors la fève et le pois rituels ;
d’autres en parlent comme une galette cuite sous la cendre."

[Explication du dictionnaire de Palay, rapportée par Oli M.]




Grans de sau

  • Bonjour, j’en recherche une recette traditionnelle.
    J’ai entendu qu’autrefois ce gâteau etait offert par le parrain ou la marraine à son filleul pour Pâques jusqu’à ce qu’il fasse sa Communion....
    Vrai ou pas, je ne saurais pas le dire ou vérifier.

  • Bonjour,
    Je recherche comme vous cette recette car, lorsque j’étais enfant, pour les fêtes de Pâques, le boulanger du village où habitait ma grand-mère faisait du garfou.
    C’était une brioche tressée d’une façon particulière et délicieusement bonne. On la mangeait le matin dans du chocolat au lait ou du lait chaud.
    Le boulanger n’a pas laissé la recette à son successeur.....
    Je n’en ai jamais retrouvé depuis...

  • Pour répondre à ces dames, il sera certes difficile de trouver encore cette recette, j’ai la chance d’être une petite fille et fille de boulanger patissier qui faisons encore le garfo.

    Réponse de Gasconha.com :
    Vous nous ferez sans doute le plaisir de nous communiquer la recette !


  • Je souhaite trouver un (ou des) boulanger qui fabrique encore du garfou dans les Landes (si possible).

  • En effet, ce gateau était traditionnellement offert par le parrain et la marraine au filleul ou à la filleule...

  • On peut encore trouver du garfou dans une boulangerie de la commune de Saubrigues le week end de Pâques.
    Attention, il vaut mieux le commander ou y aller tôt le matin pour en trouver.

  • Heureusement ce n’est pas la seule adresse, mais je ne ferais pas de publicité sur ce site.

  • Je me suis rendue dans les Landes pour Pâcques, malheureusement le garfou que j’ai mangé n’a plus rien à voir avec le gâteau de mon enfance.
    Je pense qu’il faudrait rechercher la recette de cette patisserie chez nos voisins Portugais.
    A partir de conversation entre amis, un boulanger du Sud des Landes aujourd’hui disparu aurait employé un ouvrier Portugais.
    A mon humble avis, la recette se trouve dans une province là bas.
    Je pense qu’il serait assez facile de l’obtenir, ayant passé des vacances dans ce pays où les gens sont charmants et très accueilants.
    Dans mon enfance, je mangeais ce gâteau et je pense qu’il y avait un parfum de Jasmin, rien à voir avec ce que l’on fait maintenant : une brioche à la fleur d’oranger.

    Avec mon meilleur souvenir de cette région que j’ai dû quitter pour immigrer dans la région parisienne : un enfer... et c’est peu dire !!!
    Adichats.

  • Ce gateau était une tradition pasquale dans ma famille.
    Nous en garnissions les rameaux pour aller à l’église le dimanche des rameaux.
    Pour les confectionner ma grand mère empruntait pour un soir le four du boulanger, et c’était les hommes de la famille qui pétrissaient la pâte.
    C’était l’occasion de tous se réunir.

  • en effet c’est certain pas une brioche à la fleur d’oranger, je pense que vous n’avez pas ete au bon endroit car aujourd’hui il y a de nombreuses copies

  • Bonjour, je recherche la recette du garfou.
    Elle vient du Portugal.
    Merci de me rèpondre.

    Réponse de Gasconha.com :
    Vous êtes sûre qu’elle vient du Portugal ?


  • Le garfou que j’ai retrouvé a Saubrigues (40) fait par un ancien boulanger (Jean Dulon) à la retraite est bien le gateau de mon enfance au gout si particulier (attention il n’en fait pas beaucoup et que sur commande).

  • Dans mon souvenir (et comme on aimait beaucoup le garfou quand on était mômes, je m’en souviens bien !), il n’y avait pas non plus d’anis dans la recette, ni aucune décoration de grains de sucre sur la brioche tressée.
    Et la pâte n’était pas dorée comme on le voit dans certains endroits et dans certaines recettes.

  • Pour ma part je vais à Saint Vincent de Tyrosse où ma grand mère l’achetait dans une maison d’artisan qui le fabrique depuis 3 générations.

  • JE ME RAPPELLE DES COQUES OU GARFOUS DU BOULANGER LAJUS A SAUBRIGUES.
    JE N EN AI JAMAIS MANGE DE MEILLEURES DEPUIS.
    MALHEUREUSEMENT LA RECETTE A DISPARU AVEC SON CREATEUR.

  • A la retraite depuis 10 ans, je fais des garfous pour les rameaux/Pâques et petit Pâques (dimanche suivant). Apres 40 ans de boulangerie a Saubrigues cela me permet de revoir nombre de mes anciens clients qui gardent la coutume.
    Saubrigues

  • Le gàrfou, un gâteau brioché en forme de béret
    Je vois aussi que pour certains, le gàrfou est un "un gâteau béarnais"... Les échanges ci-dessus montrent que c’est un peu réducteur !
    Un pastís gascon, lavetz !


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document