Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

vendredi 29 avril 2005

vrenha

Lo sequèir avè cramat las vrenhas / Lou séqueÿ awè cramat las brègnes
français : vendange

Prononcer "brègne" au singulier.
Au pluriel, las vrenhas (prononcer entre "las brégnes" et "las brégnos").

Se dit aussi venduunha (prononcer "bendyugne" ou "benduwgne" ?) en Médoc et vendanha en Cubzagués.

En bordeluche : brègne, breigne




Grans de sau

  • La prononciation "brègnes / brègnos" avec un "e ouvert" est à proscrire car elle résulte de l’influence du français sur le gascon. C’est malheureusement une tendance qui s’est répandue au fur et à mesure de la disparition de la langue au sein des familles.
    Si on jette un coup d’oeil sur le Thesoc en ligne, on aura confirmation de la fermeture de "e", en particulier dans "vrenhas". Donc, "brégnes" et non "brègnes".

  • S.Palay donne effectivement "brégnes" et non "brègnes".

  • Il fut un temps où je confondais aisément le "é" et le "è" en gascon... et ce temps n’est peut-être pas fini complètement.

    Mais vous remarquerez que dans l’enregistrement lo-sequeir-ave-cramat-las-vrenhas.mp3, je prononce "é", non ?

    Ensuite, même à l’écrit, le français ne sait guère écrire un "é" dans ce genre de configuration, il écrit toujours "è" ; voir Bernède...


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document