Notre région, c’est la Gascogne !

 
 



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

L'Agassèir

Prononcer "L’Agasseÿ".
On pense à agassa (la pie) mais c’est peut-être autre chose.

Ce nom à la terminaison nord-gasconne se trouve sous des formes diverses :
- "Lagassey" en Lanegran, à Callen, Moustey, Saugnacq et Muret
- Lagaceye à Portets, mais Cassini écrivait "Lagassey" et le cadastre napoléonien "Lagacey". C’est peut-être le "La" initial qui a conduit à écrire un e à la fin.
- L’Agacey au Taillan-Médoc
A ce "L’Agassèir" nord gascon correspondent sans doute des "L’Agassèr" ailleurs en Gascogne. Il y a par exemple L’Agassé à Beaumont de Lomagne, Lagacé (mais plus souvent écrit "Lagace") à Saint Avit, près de Mont de Marsan, Agacé à Lencouacq...

Il y aussi des toponymes "Agassat", dont le Chemin de l’Agacat à Portets.
Et il y a bien des Paloumat, Couloumat...

Des sens qui n’ont rien à voir avec la pie :
- Lespy donne un sens bien particulier, trouvé dans un texte ancien :
Multidiccionari francés-occitan

« Agasser espèce de guérite, ouvrage de fortification : Dessus lo pau, ung agasser ab arqueres dejus part. ART. Sur la palissade (à Oloron), une guérite avec archières dessous (à jour dans la partie inférieure). - D.-C. « aguasserium . » »

- Mais Palay donne aussi :
« agassè (Mt) ; aygassè,-re s. Evier. Conduit d’eau. »

Finalement ce n’est pas si simple d’expliquer ces Agassèir ou Agassèr !

agassa / pie

Prononcer entre "agasse" et "agasso".

On le retrouve en français dans le mot (un peu désuet) "ageasse", et en picard ("agache").