Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

 
Variante(s) graphique(s) :

Cauhapé




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Cauhapè

"Chauffepied".
"Plaque métallique chauffante que l’on plaçait devant la cheminée"
[Philippe Soussieux - "Les noms de famille en Gascogne"].

Mais pour des noms de lieu - et les Cauhapè sont récurrents en Gascogne sous des graphies diverses et parfois aberrantes - cette explication parait improbable.

caut / chaud

féminin : cauda (prononcer "cawde")
dérivés :
caudèir (prononcer "caoudèÿ") : chaudron, grosse chaleur (on pourrait dire aussi calorassa)
caudèira (prononcer "caoudèÿre") : chaudière
cauhar (prononcer "caouhà") : chauffer

pè / pied

En plus de la signification "pied = partie du corps humain", apparait souvent dans les noms de lieu pour désigner le bas (ou même le commencement ?) d’un élément du paysage.