Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

 
Variante(s) graphique(s) :

Arricau

Arricaud




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Arricau

Prononcer "Arricàw".
Plusieurs hypothèses :
1) arriu cau = rivière encaissée.
2) arric cau = ravin encaissé. Les hypothèse 1 et 2 sont émises par plusieurs toponymistes (Grosclaude, Soussieux, Fénié...)
Nous nous permettons d’en rajouter une autre :
3) Arricau = Arricaut, autre forme gasconne du prénom Ricaut

De plus, on peu imaginer que le "cau" dérive de "caud" (chaud), quoique la perte du "d" ou du "t" final soit peu probable.

arriu / rivière, ruisseau

Prononcer "arriw".
autre forme, sans le a prosthétique gascon : riu
arrieu (prononcer "arriéou") en luchonnais.
nom de lieu contenant le mot : Saint Michel de Rieufret
dérivés :
arrivet : ruisseau
arrivau : signification exacte à préciser.
arribèra : plaine, large vallée

cau / ravin, petit vallon

Prononcer "càw".
Le mot peut être féminin.
cau peut signifier dans les Landes "ravin, petit vallon" [Palay], et aussi, au moins dans les Landes, "sillon creusé par une charrue" (un peu comme "arrèga").
Le "caulon" ("caouloun"), outil agricole ancien, pourrait venir de là.
Comme adjectif : cave, encaissé