Notre région, c’est la Gascogne !





Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Gahon

Prononcer "Gahou(ng)".
Existe plusieurs fois comme toponyme en Gascogne.
"Le Gahon" à 40260 Castets atteste la possibilité d’un article.
gahon (cròc (Biarn)) est donné dans une série de dérivés de gaha (prise).
Etait-ce directement un nom de lieu (avec un sens à préciser - quel genre de croc ....) ou le (sur)nom d’une personne transféré à un lieu qu’elle habitait ?

Comme nom de personne, quelques attestations Geneanet en Gascogne (Gahon est présent loin de la Gascogne, mais sans doute avec une autre étymologie) :
- SARRAUDE dit GAHON Magdelaine 1690 - 1714 à Boueilh-Boueilho-Lasque, et Angais (Béarn)
- BATS dit gahon Bernarton 1663 - 1663 et BATS dit l’héritier du gahon Antoine 1655 - 1655 à Goudosse et St Etienne d’Artiguebaude, Landes

Ces "dit Gahon" suggèrent-ils un surnom ?

gahar / saisir

Prononcer "gahà".
la gaha (prononcer entre "gahe" et "gaho") : la louche, mais plus généralement la prise :
« Està de boune gahe, qui prend, s’enracine, se féconde aisément ; qu’ey d’ets d’era gahe, il est de la race des voleurs » [Palay]
Multidiccionari francés-occitan