Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

 
Variante(s) graphique(s) :

Rooy

Mon nom de famille est Rooy d’apparence néerlandais (il en existe bien en Hollande). Il est très présent en Dordogne, Lot-et-Garonne et Médoc d’où je suis !
Rooy s’écrivait autrefois Roÿ
Je n’ai guère de piste. La piste hollandaise parait faible pour un nom de lieu qui n’est pas unique : je trouve ce nom de lieu en plusieurs exemplaires en Guyenne non gasconne.
"roi" pour le mot gascon qui veut dire rouge ? Le choix du double "o" est de toute façon bizarre.
"Le Roy" se retrouve dans plusieurs communes voisines du côté des Landes de Cernès :
Budos, Cabanac-Villagrains, Landiras, Origne, Illats.
et aussi une rivière "Le Roy" à Villamblard (24).
Dans tous ces cas, il ne doit pas s’agir du roi.
Serait-ce un nom de rivière, ou même une variante du mot "arrolha" (arrouille) qui est utilisé dans les Landes de Cernès ?




Grans de sau

  • Toutes ces suppositions me semblent valables (plus que la piste hollandaise).
    Il y a un ruisseau et des lieux dits "Rooy" à Villeneuve sur Lot.
    Il semble qu’on puisse aussi le rapprocher de Roou qui existe en Languedoc (lieu désignant une culture en "méteil" céréales mélangées.)

    Réponse de Gasconha.com :
    Oui, on peut éliminer deux hypothèses : le "Rooy" hollandais et le "roi" français.


  • Ce qui me tracasse c’est qu’en étudiant les actes de ma commune d’origine, Grayan et l’Hôpital en nord Médoc, je trouve d’autres branches dans les Villages voisins, branches cousines, qui se trouvent toutes transformées de ROŸ ou ROÏ, en ROOY dès les premières années de la Révolution.
    Sur tous les actes (naissance, Décès). Une haine anti-royalistes ?

    Mais d’autres familles Roy, elles, restent Roy.
    Alors pourquoi cette "mise au point" orthographique pour ma famille uniquement ?
    Les Rooy de Dordogne eux, sont déjà Rooy avant la révolution.

  • J’ai découvert un "domaine du Rooy" à Salies de Béarn. Peut-être des infos de ce côté ?

  • J’ai aussi des ancêtres Rooy en bas Médoc. Je pense que des gens nommés Roy sont venus d’oïl (au Moyen Age ?). Le nom aura été adapté au gascon.

    Réponse de Gasconha.com :
    Mais que veut dire le double "o" ? Ce n’est pas anodin. Et les toponymes en divers endroits de Guyenne et Gascogne ?


  • Le double O est à mon avis une convention graphique qui date d’une époque où l’on écrivait en français,pour indiquer qu’on ne prononçait plus "rwa" à la française mais bien "ròÿ" en appuyant sur le o.
    Quant aux toponymes, ils dérivent évidemment des patronymes, ce qui est très fréquent.

  • par le FANTOIR :
    24037 Bergerac CHE DU PETIT ROOY (et autres... il y a un quartier du Rooy)
    24532 Serres-et-Montguyard ROOY
    47108 Gaujac ROOY
    47317 Verteuil-d’Agenais PRE DU ROOY, ROOY
    47323 Villeneuve-sur-Lot BORDENEUVE DE ROOY (et autres... il y a un quartier du Rooy)
    64499 Salies-de-Béarn ROOY ET JARDIN PUBLIC

    Majoritairement guyennais...
    Je pense que le double o avait pour but de se différencier de la graphie archaïque "roy" pour le roi (la mari de la reine !).

  • A noter que jusqu’à la fin du XVIIIè siècle le nom "roi" en français tant dialectal d’oil que standard se prononçait "roué"(en diphtongue).Rooy en pays gascon (même nord) me parait donc plus vraisemblablement lié à une façon de dire "rouge" en gascon.Le double oo aurait pour fonction d’éviter une prononciation à la française dans des terres jouxtant les pays d’oil (trouve-t-on des patronymes Rouy ,Roy ou Arrouy plus au sud ?)
    L’hypothèse hollandaise supposerait que le nom provienne d’un membre des équipes des ingénieurs et entrepreneurs hollandais venus drainer les marais et construire des canaux au XVIIè siècle.Si le nom est attesté avant cette période cette hypothèse n’a pas de validité.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Ròi

Pourrait signifier "chêne rouvre".
A confirmer.