Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Barris

IGN :
Barris, 40250 Lamothe (près de Saint Sever)
Barris, 65700 Larreule (près de Vic-Bigorre)


 
Variante(s) graphique(s) :

Baris

Ecrire "Barís" (accent aigu sur le i) en graphie alibertine si l’accent tonique est sur ris.
Nom originaire de la Haute Lande (Lencouacq...). Le lieu "Baris" existe à Cere, justement en Haute Lande.
Rien à voir avec "barri" (rempart, faubourg etc.) si Baris se prononce Barís, accentué sur "ris". Mais même, la présence de Barits, Baritz disqualifie l’hypothèse "barri".

Peut-être un nom de lieu pré-gascon ? ou un mot venant de valli- comme avancé ci-dessous par Gaby ?
IGN :
- Baris, 40 Cère
- Barits, 40120 Saint-Gor ("Baris" sur le cadastre napoléonien)
- Barrits, 40390 Saint-Martin-de-Hinx
"Le ruisseau d’Harbaris (Lanton puis Andernos/Arès) s’appelle sur certaines cartes la Berle d’Arpech, sur d’autres le Cirès, dans le pays on l’appelle la Meule..."
[Marie-Hélène Ricquier]
Près de ce ruisseau, le cadastre napoléonien mentionne "L’Haut Varis", et la carte d’état major du 19e siècle "L’Haut Varitz".
Le Baris est une rivière dans le département de l’Aude.

Barrits

Attesté à Saint Pierre du Mont par Géopatronyme.



Grans de sau


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Baritz

Difficile de décider une graphie normalisée :
V ou B, accent tonique sur la 1ère ou la 2e syllabe ? simple r ou double r ?
Provisoirement, on choisit Baritz pour fédérer Baris, Varitz, Barrits...

Sur l’accent tonique :
Nous savons par exemple que "Biarritz" est en gascon Biàrritz (accent tonique sur le a).
Pour les noms de personne, graphiés en français depuis presque toujours, il n’y a quasiment aucune trace écrite de l’accent tonique :
par exemple, on sait que Cassou a l’accent tonique sur Ca, mais on le sait seulement par la connaissance du mot casso.
Mais pour un nom comme "Baritz", qu’on ne sait pas rattacher à un mot de la langue, il ne reste qu’à enquêter auprès des derniers locuteurs là où il y a des lieux-dits ainsi nommés.
En 2018, il est bien tard.
Mais si des gasconhautes pouvaient se rendre à Cère, Saint Martin de Hinx, Saint-Gor, Barris, à Lamothe (près de Saint Sever) à Larreule (près de Vic-Bigorre)...