Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Castaignau

Attesté anciennement en Vallée d’Aspe, concurremment avec Casteignau.


 
Variante(s) graphique(s) :

Castelnau

"Castelnau : nom de famille de la mere de ma grande-mere."
[Isabel d’Argentine]

Castelnau peut être languedocien (probablement transcription de Castelnòu), mais quand il est gascon, nous rétablissons le "t".

Castetnau

Castagnau

Attesté surtout en Aspe, il est à rattacher, au moins là, aux noms Casteignau et Castaignau (donc Casteig nau / Castèth nau) et non à castanha (châtaigne).

Casteignau

Attesté anciennement en Vallée d’Aspe, concurremment avec Castaignau.



Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Castetnau

Nous suivons la proposition de Michel Grosclaude de ne pas garder le "h" final de "castèth", dans les noms qui lui juxtaposent un autre mot.

castèth / château

casteran (prononcer "castéra") : châtelain
casteret : petit château
casterar (prononcer entre "castérang" et "castéra") : château ou place-forte

nau / neuf

prononcer "naw"
neuve : nava (prononcer "nawe", "nabe", "nabo", "nawo"...) ou parfois nau comme le masculin
Les formes nèu et nèva existent aussi.
Le couple navèth/navèra correspond à nouveau/nouvelle ; variante pour les Landes, et peut-être aussi pour le Médoc et autres : « noèt, nouèt,-ère (L.) », donc novèth/novèra [Palay]