Notre région, c’est la Gascogne !


Montignac

Nom de famille attesté à date ancienne à Saint-Médard-en-Jalles (33) et très localisé.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Montinhac

Prononcer "Mountignac".
Désigne un individu originaire d’un lieu-dit du même nom, probablement domaine gallo-romain : le domaine de Montinius. C’est évidemment l’équivalent de Montigny en pays d’oïl, Montignat en domaine arverno-limousin.

Les lieux-dits de ce type sont plutôt fréquents dans un espace périgourdino-charentais, ce qui donne des indications quant aux modes patronymiques dans l’Antiquité, mais guère plus. Il existe néanmoins un Montignac (33) en Entre-Deux-Mers et de nombreux lieux-dits homonymes en Bordelais.

Certains auteurs avancent que le suffixe -acum, tiré du gaulois -akos, a été utilisé, avant d’être généralisé dans son usage avec les seuls gentilices ou cognomens latins, pour suffixer des racines descriptives, botaniques ou oronymiques. Ainsi, selon eux, de nombreux Montigny/Montignac, trop abondants pour que se cachent à chaque fois des Montinius, désignent tout simplement des lieux où l’on trouve une "montagne". A vérifier au cas par cas, sachant que Montinius/Montanius semble également fréquent dans l’Antiquité comme gentilice.