Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Artigarrède

Tederic M.

 
Variante(s) graphique(s) :

Artigarède



Grans de sau

  • Le son "R" dans ce mot n’est pas un petit r. Les prononciations que je connais tirent :

    - vers "rr" appuyé, "double roulé" si je peux l’appeler comme ça,

    - mais aussi vers un "’r" ou un "r’", "roulé et soufflé" si je me fais comprendre. C’est un son un peu spécial, je sais pas s’il existe ailleurs que dans mon oreille ?

    J’entends ce son dans ’roumatje (fromage) ’ret (froid, on dit aussi e’ret), a’rega (frotter)...

    Donc je me dis qu’on pourrait écrire peut-être artigahreda ou artigarheda, rhomatje, rhet... c’est une idée comme ça, mais je pense que ce son mérite d’être mentionné.

    Eehhh je l’entendrais presque dans le nom de mon village La’rüns, et dans Gu’retto, la station de ski. Mais je ne peux parler que de mon coin et ne veux pas trop m’avancer, ’suis pas lingüiste ni très compétent en patois.

    Qu’en est-il ailleurs, en Gascogne ?
    Je crois l’avoir entendu quelque chose de très proche en basque de Soule, mais j’en ai une connaissance bien trop réduite, encore que j’aime bien les écouter.

    Ailleurs, j’ignore, mais en "béarnais" (en fait j’appelle comme ça ce que j’entends dans les groupes de Nay ou Pau ou vers Orthez style Lous de Louzoum, Nadau ou les émissions de radio en patois, je connais pas vraiment le parler des gens) je crois pas ?


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Artigarreda

artiga / friche

Beaucoup de noms de lieu et de personne sont composés avec "artiga" francisé en "artigue" (ex : Artiguevieille).
Les lieux ainsi nommés ont parfois été défrichés au Moyen-Age pour faire face à une augmentation de population.
Le verbe "artigar" veut dire "défricher" en castillan, de même que "eishartigar" en gascon.

Ce mot appartient à une couche lingüistique très ancienne, peut-être ligure.

hred / froid

Prononcer "réd".
Les formes écrites hret et fret existent aussi.
En Comminges, Bigorre... : hered (prononcer "hérét")

hreda, hereda, freda : froide (ne pas accentuer le "a" e le prononcer "e" ou "o")