Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Dubaquier

On pourrait penser à une explication vaquièr=vacher, mais ça ne marche pas en gascon, seulement en languedocien.
Il y a en Gascogne des lòcs Baqui (à Magescq (40) - Baquia en normalizat ?), Baquiat, les Baquiès, Baquinos...
On peut faire l’hypothèse d’une racine "vaquin-" dérivée de "vaca", et qui perd le "n" si des voyelles se collent à la fin, conformément au modèle gascon du "n" intervocalique.



Grans de sau

  • Vacca est un anthroponyme aquitain médiéval (Sancia Vaccha, Bernardus Bacu, Bacoline qui devient Coline par aphérèse, ...).

    Pas d’étymologie proposée incontestable : soit une allusion à la vache, soit l’anthroponyme Bacco.

    Cependant, la suffixation féminine de -in/-ii est -ina/-ine, jamais -ia/-ie.

    Source : M-F Berganton.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Deuvaquièr

vaca / vache

Prononcer "baque" ou "baco".
vaquèir (voir le nom "Baquey") ou vaquèr : vacher
vacada (prononcer "bacade") : troupeau de vaches landaises (on dit aussi élevage, ganaderia ou manade)*

*Merci aux Coursayres des Arrigans.

JPEG - 87.1 ko
Vaches / vacas / bacos au sud de Montréal d’Armagnac
Tederic M. - Junh 2016