Notre région, c’est la Gascogne !


Gorry

La prononciation est à vérifier, mais l’accent tonique sur le "o" parait probable, quand on trouve ce nom en Gascogne, dans les siècles passés. D’où la graphie normalisée "Gòrri".
Si l’accent tonique était sur la dernière syllabe, suivant la phonologie gasconne et occitane, on aurait la prononciation "Gourri", et ce serait alors quelque chose comme "Gorrin" en graphie occitane normalisée.




Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Gòrri ? Gòri ?

Le moulin de Gorry existe à Grateloup en Tonneinquais, et la prononciation en est bien "Gòrri", d’après Yves Pélerin, vieux tonneinquais.
Des toponymes Gorry existent ici et là aux franges de la Gascogne, et justement pas côté basque, ce qui rend l’hypothèse basque (gorri=rouge) plus que fragile.
Geneanet donne cependant un "Gorry" né en 1626 à Oloron. Celui -là était peut-être basque.
Un Daniel Gorry, protestant, est né à Tonneins en 1682.
On trouve "Gory" (Mas de Gory, le Gory...) ici et là en domaine languedocien.
Si on cherche des dérivés de Gorry, on passe normalement par des noms en "Gourri-" (toujours selon la phonologie gasconne et occitane).
Gourriet, qui existe en Béarn, serait un dérivé possible, mais justement on a peu de Gorry en Béarn...
On nous a proposé une explication par la racine gorret/cochon...

Une recherche sur le nom de famille Gorry nous le donne aux franges gavaches de la Gascogne girondine, avec un foyer en Poitou, ce qui donne du poids à une hypothèse "gavach" même pour le "Grand Gorry" bazadais.
Est-il possible que les occitans/gascons aient déplacé l’accent tonique d’un "Gorry" gabache pour l’assimiler à leur propre phonologie ?
Cassini donne un lieu "Gourri" à Saint-Perdoux, en Guyenne agenaise.
On a "Gourrin" à Caudecoste et Razimet (Gascogne agenaise).

Une autre hypothèse : hypocoristique de Gregòri.
Cette possibilité est mentionnée pour le catalan, il faudra la trouver confirmée pour le gascon.

Gregòri / Grégoire

L’accent tonique est sur "gò" !
Grégoire en gascon

Gregòri figure dans cette liste de prénoms béarnais.

Une attestation ancienne :
« Gregori, son nebot, filh de Joan de Moles »
(Bulletin de la Société des Sciences, Lettres et Arts de Pau, Volume 3 - par Google Livres)