Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Destenabes


 
Variante(s) graphique(s) :

Destenaves

Le loc Estenaves existe à Saint-Martin-Curton (47) et Estenove à La Grande-Motte (34)



Grans de sau

  • Destenaves :
    Ce nom est formé d’un radical "èst" (féminin "èsta", auquel on peut (seulement) supposer le sens de "canal", ou en tout cas d’une construction artificielle puisqu’un "est" peut être vieux ou neuf :
    il semble en effet qu’on le retrouve dans les noms de famille "Desbiey" (d’èst vielh)= du vieux canal ;
    "Destenave" (d’èsta nava)= du canal neuf ;
    "Delest" (de l’èst) = du canal ;
    "Deszest" (des èsts) = des canaux ;
    "Destouesse" (d’èsta Onessa),
    et certainement dans d’autre noms à étudier : Destribats, Destouroune,....

  • Il s’agit effectivement d’un nom d’origine méridionale, composé de deux éléments.
    L’interprétation du premier, esta, n’est guère aisée ; on peut le rapprocher de l’ancien provençal asta « lance, hampe », dont on trouve au moins une forme dérivée dont l’a initial est devenu e : estieu.
    Il faut souligner la tendance au passage de l’a initial en e, est fréquente dans la toponymie du Languedoc.
    Ne pas oublier aussi que la lance est un symbole celte.
    Ne pas oublier aussi que nous avons des Comtes de Fezensac qui se sont appelés Astanove I et Astanove II.
    Nous avons aussi dans le Fimarcon et chez les Lomagne des Astanove.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Destenavas

estèir / estey

Prononcer "estèÿ".
Affluent de la Garonne, de la Gironde, et du bassin d’Arcachon (?), qui généralement grossit à marée haute.
Même racine latine que les mots français "étier" ou "étiage".