Notre région, c’est la Gascogne !

 
 

Lataste



Grans de sau

  • Le patronyme la taste n’a pas été attribué à mes ancètres parce qu’ils habitaient le village de la taste ; c’été une maison noble "de la taste" qui se trouvé à Baurech(33) en Gironde.
    Toutes les personnes qui portent ce nom descendent de la maison noble de la taste, qu’on le veuille ou non.
    En vous remerçiant de rectifier cette fausse information.

    Réponse de Gasconha.com :
    "Lataste" est un nom très courant en Gascogne.
    L’IGN donne 15 lieux-dits "Lataste" et 14 "La Taste".
    Il n’y a pas de raison de penser que tous les Lataste viennent de la même "taste". De même, tous les Laborde ne viennent pas de la même "borde" !


  • "Latasta" vient du patois gascon la taste.
    Au moyen age on disait "Marmanda" pour Marmande, tout comme "la Tasta" pour la Taste.

  • Je tenais à vous dire que je soutiens mon cousin en vous confirmant, désolé de vous contredire, tous les différents villages qui se nomment "lataste" ou "la taste" on donnait leur noms par nos ançètres qui ont vécu sur ces terres et non le contraire.
    Les Lataste, Delataste, de la Taste, Taste ou meme de Taste, sont tous issus du meme fief : la maison noble de la Taste de Baurech.

  • Latasta provient du patois gascon Lataste ou la Taste.
    ex : Johan de La Tasta, damoiseau de la paroisse de Langoiran, seigneur avec sa soeur des terres de Beaurech et de la maison noble de la Taste (bail du 13 janvier 1390).

  • Ayant en ma possession le livre "la famille de la TASTE, ses branches et leurs alliances", écrit en 1905 par mon arrière grand-père Aristide de la Taste, je confirme les dire de Louis de la Taste, à savoir que tous les de la Taste sont issus du même fief : la maison noble de Beaurec, et que les villages ont pris le nom de leurs occupants, non l’inverse.

    Réponse de Gasconha.com :
    En tout cas, bravo pour la solidarité familiale !-)


  • J ai egalement fait les recherches sur la famille de la Taste, nom que portaient mes ancêtres avant la Révolution.
    Je descend de la branche de Jazennes en Saintonge, et donc parent de la branche de chadenac.
    J’ai consulté le livre de Mr Charles Félix Aristide de LA TASTE (très interressant).
    Je précise néanmoins l’existence d’une autre branche en 1385 dans le Béarn avec la présence d’un Johanolet De La Taste (en la demeure de Lestelle à Oloron), lequel se trouve sur le denombrement ordonné par Gaston FEBUS.
    Mes amitiés à la branche de Chadenac.

  • Je précise que l seigneur de Beaurech portant en 1363 sur hommage au prince noir le nom de Guillem Raymond las Tastas est enregistré dans le document présent en Angleterre sous le nom de Guillem Raymont de la Tastes (E36/189) et Gm Ramon de Las Tastas (E36/188).

  • J’ai mis mon arbre en ligne sur GENEANET.
    Pour le trouver et le consulter taper "DE LA TASTE-jazennes", mon pseudo MOITYGEN, et il y a mon adresse email si un parent désire me contacter.
    Cordialement

  • La famille de La TASTA ou de La TASTE est une famille qui remonte à près de mille ans ; avec Willelmus de Latasta en Saint Aignant de Fronsac en 1255.
    Dona Contor de La TASTA, Soeur du chevalier Mossen Bernard de La TASTA, et femme de Pey Eyquem, parent en ligne directe avec Michel Eyquem de Montaigne.
    Johan de La TASTA, damoiseau de la paroisse de Langoiran et seigneur avec sa soeur Dona Contor de La TASTA des terres de Beaurech et de la maison noble de Beaurech( 13 janvier 1390).
    Guiraud de La TASTA, damoiseau de la paroisse de Langoiran.
    Noble homme Jehan de La TASTE, escuyer.
    Ou encore Hélie de La TASTE qui en 1348 demande à reposer, à l’Abbaye de La Sauve Majeure, "ou étaient déjà ses pères et mères".

    On perçoit bien l’évolution du nom de La TASTA qui devient vers la fin du Moyen age de La TASTE.
    Je salue toute notre famille,et son filial souvenir.

  • La Tasta ou la Taste.
    Le mot Taste est un vieux mot des anciennes langues du Midi ; il désignait parfois la tente ou la palissade qui abritait le chevalier ;
    Dans la langue du Béarn, il signifiait une grande difficulté, spécialement une terre enchevètrée de racines ; on dit encore c’est une Taste.
    La famille de la Tasta ou de la Taste siègeait sur plusieurs domaines seigneuriales ou maisons nobles.
    La maison noble de la Taste (bail du 13 janvier 1390) donnait aux seigneurs de Baurech droit de ban et de sépulture dans l’église de Baurech avec droits seigneuriaux sur les paroisses de Baurech, Saint-Caprais, Tavenac, Haulx, Le Tourne, Cappian, Cardan, Villeneuve, Saint Hilaire de Cerre, Rions, Neyrac et Madérac.
    La famille possédait aussi à cette époque (1483) le chateau, maison noble de la Taste à Tizac de Galgon.
    Maison noble de la Taste également à Langoiran avec Johan de la Tasta.
    Mon meilleur souvenir à tous les la Taste.

  • Bonjour,
    Je m’appelle Olivier de Tastes. Ma famille vient de Sainte Croix du Mont et ma branche s’est installé en Agenais avant 1400.
    Je serais heureux de pouvoir échanger sur notre famille avec tous ceux qui de près ou de loin portent le même nom. Vous pouvez consulter mon arbre généalogique sur geneanet : geneanet.org ou m’écrire : olivierdetastes @ nutrisaveurs.fr.

  • Bonjour,

    Connaissez vous le château de Tasta près de Nérac ainsi que celui Du Tasta près de Bordeaux.

    Un lien entre les deux et votre famille ?

    Ce sont vos armoiries ?

    JPEG - 446.5 ko
    Armoiries La Taste

Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Latasta + La Tasta

Prononcer "Lataste", "Latasto"...
Mais "tasta" = tête, colline, ou l’accion de goûter quelque chose (lo tasta-vin...) ? certains ont parlé d’octroi pour expliquer "la taste"...
Voir plutôt l’explication "broussaille, hallier".

tastar / goûter

Et aussi "tâter" et "palper".
Prononcer "tastà".

L’anglais "test" vient peut-être de là.

dérivé :
la tasta (prononcer entre "taste" et "tasto") : "action de scruter, sonder, déguster, exercice de vérification de l’octroi", selon Palay.
Mais "taste/tasta", qui revient souvent en nom de lieu ou de famille (Lataste) est finalement mystérieux. Etait-ce toujours un octroi ?... Ou aussi une élévation de terrain (tête) ?
L’explication est peut-être ici :
"Arnaut de Las Tastes : de l’ancien gascon tasta, « broussailles, hallier » (du latin médiéval tasta)."
http://manuscrits-drac.bnsa.aquitaine.fr/loccitan-dans-les-manuscrits-aquitains/une-galerie-de-portraits/les-exemples-tires-de-lobituaire-de-sainte-croix-de-bordeaux.aspx