Notre région, c’est la Gascogne !


Lanine



Grans de sau

  • Nous avons eu l’occasion d’expliquer comment dans une famille, les membres se voyaient nommés par le rang qu’ils y occupaient.
    Ainsi on avait "Mairina", "Cosin", "La Prie / Lo Priou" mais aussi "la Nine" = la toute dernière.
    Mais ces "titres" étaient surtout reconnus dans les familles de personnages importants tels un "Capcasau" qui installait (avait les moyens de) les membres de sa famille.
    Quand on parlait de "la nine" c’était sous-entendu du "Capcasau".
    Le titre restait alors attaché au lieu.
    "Lanina" est obtenu par agglut. de l’art.


Un gran de sau ?

modération a priori

Contributions et grans de sau sont soumis à validation des webmèstes.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Ajouter un document

En graphie alibertine :

Lanina + La Nina

Prononcer entre "Lanine" et "Lanino".
Le nom de lieu "La Nine" existe, en Gascogne surtout, et on peut le trouver sporadiquement dans le reste de l’Occitanie.
On pourrait penser à
"nina", qui veut dire un bébé de sexe féminin ou une toute petite fille.
On trouve d’ailleurs en Gascogne le nom de lieu "Le Nin" ou "Nin", et "nin" est le masculin de "nina".
On a donc là une piste.
Mais "nina" peut être autre chose : un diminutif de nom de personne, ou alors un nom de lieu venu d’il y a très longtemps, et dont on a perdu la signification. On trouve en effet des "ruisseaux de la Nine". Or, les ruisseaux portent souvent des noms très anciens.

nin / bébé

féminin : nina (prononcer entre "nine" et "nino")
ninoèra (prononcer ninouére, ninouéro) : crèche, jardin d’enfants

MP3 - 171.6 ko
Nineta Ninon
Nineta Ninon, cunhèra d’olom, Nineta Ninà, cunhèra d’aubar, Papai a la vinha, Mamai a la hont, cuélher un auseron endeu mainatjon.
(Antologia de Labrit, Leopold Dardy, editor IEO)