Notre région, c’est la Gascogne !

Bernatas

L’existence de nombreux "Bernata" (et "Bernada") qui ont probablement plus à voir avec "vèrn" qu’avec "Bernat" plaide pour une graphie normalisée "Vernatars" qui serait le pluriel de "Vernatar/Bernata" (lieu où il y a des aulnes).


En graphie alibertine :

Vernatars

2016 : Vernatars remplace Bernatàs ("Bernat" + augmentatif "as"), sur la base d’une explication différente.

vernatar / aulnaie

Prononcer ’’bernatà’’.

Langon, XVIIe siècle.
Noté aussi en toponymie dans le Marmandais, je crois. vèrn

Bernat Bernadina / Bernard

Bien prononcer le "t" final.

Grans de sau

  • Je penche moi aussi pour une double suffixation collective végétale plurielle "Vernatars", car je ne crois pas que la suffixation péjorative en -às soit commune pour les prénoms.