Lòcs (toponymie, paysage...) de Sainte-Maure-de-Peyriac

Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Le Bourrut


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Pelon

en graphie alibertine :

(lo) Pelon
Prononcer "Pelou(ng)". Il y a probablement un nom commun "pelon". Pourtant (...)


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Le Vigneau

en graphie alibertine :

(lo) Vinhau
Prononcer "(lou) Bignàw".

vinha / vigne

Prononcer "bigne".
Le gascon distingue "vinha" (l’ensemble des pieds de vigne) et "vit" (pied de vigne).
(dictionnaire de La Civada).
dérivé : vinhau


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Ménon

en graphie alibertine :

Menon
Prononcer "Menou(ng)".


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Labrit

en graphie alibertine :

Labrit
Prononcer le t final. Albret.


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Bordes

en graphie alibertine :

(las) Bòrdas
Prononcer "(las) Bòrdas", "(las) Bòrdos"...

bòrda / ferme, métairie, grange

Ou grange.
Prononcer entre "bordo" et "borde" ;
Dérivés :
bordeta (prononcer "bourdette" ; petite bòrda), bordiu (ferme ou métaierie) et ses dérivés bordilèr (métayer), bordilòt (diminutif de "bordiu"), bordilar (attesté dans "Siedlung und Landschaft (...)" p. 328)
bordau ("bourdaou" indiqué comme "grange-étable" (p.40) par "Quand l’Ariège changea de siècle", de Pierre Salies aux éditions Milan/Résonances (1982))
bordalèr métayer, « habitant d’un hameau, d’un bourdalà » [Palay]
bordalat (hameau)
bordèra : regroupement de bòrdas ?
bordar (prononcer "bourdà") :
« bourdà sm. Ferme, borde avec tout ce qu’elle contient et comporte- : bétail et cheptel mort. En Lav. emplacement d’une borde tombée en ruines. » [Palay]
« Bourdar Bordar (vers le pays basque) métairie »[Lespy]

JPEG - 21 ko

 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Catoy

en graphie alibertine :

Catòi
Catoy < Catinoy < Caterine


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Carpou

en graphie alibertine :

(lo) Carpo
Prononcer "(lou) Càrpou" avec l’accent tonique sur Car.

carpe / charme

variante : carpo (prononcer "carpou" avec l’accent tonique sur "car")

dérivé probable :
carpiar (prononcer "carpia") : charmille

taxon : "carpinus betulus".
Aire écologique :
Dans les forêts feuillues de coteaux et montagne, dans les haies en sols argileux ; souvent implanté (charmilles)
Arbre dépassant parfois les 20 m, à croissance lente, mais ne dépassant pas les 200 ans. Tronc cannelé caractéristique, ressemblant à un enchevêtrement de muscles. Fleurs : chatons, fruits : akènes. Excellent bois de feu, largement utilisé également en tournerie.
[Gilles Granereau]


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Pinon

en graphie alibertine :

(lo) Pinon
Prononcer "(lou) Pinou(ng)". pin + suffixe -on ? Existe en toponymie (...)

pin, pinh / pin

Prononcer "pi(ng)", "pign".
dérivés :
pinhadar (pignada), par un dérivé intermédiaire pinhat (pignat - petit ou jeune pin) : plantation de pins
pieda (pïéde, pïédo...) : pinède
pinhadèir (pignadeÿ) : résinier ?
pinhòt (pignot - prononcer "pignòtt" !) (tronc de jeune pin utilisé dans le Bassin d’Arcachon)
pinha (pigne, passé également en français régional pour "pomme de pin"), pinhon (le pignon, qu’on trouve dans les pignes des pins francs, et qui se mange ; mais peut-être aussi un petit pin)
pinhèr : pin pignon, ouvrier qui pigne...
pinhèra : pinède, marchande de pommes de pin (à Bayonne)
et probablement pinassa (pinasse)

« le jeune pin se dit de trois façons : pinhat, pinhòu e pinhòt (Arnaudin, Méaule et Lalanne) » [Halip Lartiga]

piac :
Multidiccionari francés-occitan

piàc, piàt (L.) sm. – Jeune pin. Dans cette expr.- : moulhàt coum un piàc, mouillé, trempé comme un jeune pin ; ses branches en parapluie, en effet, arrêtent et retiennent l’eau du ciel. Palay

Pin maritime, Pin des Landes :
"1° résineux de France, favorisé par l’homme, il constitue la plus importante forêt de production de France, la forêt landaise (950 000 ha)."
[Gilles Granereau]


 

 
Albret néracais Armagnac & Condomois Gascogne médiane

Sainte-Maure-de-Peyriac

Ramond

en graphie alibertine :

Ramon

Ramon prenom mascle / Raymond

Prononcer entre "Ramou" et "Ramoung".

Attesté dans les registres de la Jurada de Bordèu en 1406 (Ramon Guarssias ou Ramon Guassias) et en 1407 (Ramon d’Orinha*).
Nombreux diminutifs ou "hypocoristiques" (dérivés où la première syllabe a été perdue) : Monic, Monon...

*Orinha : peut-être la localité orthographiée de nos jours "Origne"