Lòcs (toponymie, paysage...) de Canenx-et-Réaut

Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Lalanne

en graphie alibertine :

Lalana + (la) Lana
Prononcer entre "lalane" et "lalano".

lana / lande

Prononcer "lane" dans la plus grande partie des Landes, "lano" en Gascogne intérieure.
Variante girondine : landa
Le nom Lalanne veut dire "Lalande".
dérivés :
lanusquet (landais)
landescòt (landais, dans le Médoc)
landés semble moins authentique, plus français.

Capvath la lana : A travers la lande

Viendrait du gaulois "landa".

Nous ratons ça !

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Ajoncs et pins : le printemps est sur Gasconha.com !


Le pignada, différent selon les saisons : le voici au printemps, quelque part entre Canenx et Brocas, les ajoncs en fleurs (que je confonds toujours avec les genêts !). pinhadargavarra

Une vraie imagine iconique de la Gascogne.

prepausat per Vincent P. ;

 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Réaut
Arriaup

en graphie alibertine :

Arriaub
Prononcer "Arriàwp". arriu aub = ruisseau blanc

arriu, riu / rivière, ruisseau

Prononcer "arriw".
autre forme, sans le a prosthétique gascon : riu
arrieu (prononcer "arriéou") en luchonnais.
nom de lieu contenant le mot : Saint Michel de Rieufret
dérivés :
arrivet : ruisseau
arrivau : signification exacte à préciser.
arribèra : plaine, large vallée


L’étymon est rivu albu.
[Vincent.P]

Selon Bénédicte F-B (BBF), Réaut est attesté Arrialbo (en latin) en 1320, et Arriaup en 1714.


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Lespagnoula

Suffixation de l’Espanhòu avec le suffixe -a(r).


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Ribaouta

en graphie alibertine :

Ribaut
Prononcer en gascon "Ribaout".

Un de ces intéressants toponymes du Marsan formés sur un nom de personne avec le suffixe -a (peut-être -a(r)) ; ce serait alors le nom Ribaut...


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Guillemsous

en graphie alibertine :

Guilhem

Guilhem Guilhelma / Guillaume

Comme l’explique J.Tosti, sur son site des noms, "nom de personne d’origine germanique, Willhelm (will = volonté + helm = casque)".

Le troubadour gascon Amaniu de Sescas, dans son "Ensenhamen de la donzela" écrit vers 1280-1290 évoque Guilhelma, fille de Gaston VII Moncade, vicomte de Béarn (1229-1291) :
"Sur l’autre Guilhelma, connue pour être la plus noble, je vous dirai :
la fille de monseigneur Gaston, avec sa belle "manière" a obtenu toutes les bonnes qualités de notre pays.
La Gascogne et son territoire, est grandement illuminée par elle, car sa séduisante personne y est née et y a été élevée."

version originale :
"Altra Guilhelma say pus auta, que.us dirai : la filha d’En Guasto, c’ab sa
bela faiso a tans bos aibs conques de tot nostre paes. Guascuenhe l’encontrada
n’es fort illuminada, car lo sieus cors grazitz y fo natz e noiritz."

[trouvé par Guilhem Pepin dans Giuseppe E. Sansone, Testi
didattico-cortesi di Provenza, Bari, 1977]

Guilhamon (à la française, Guillamon), (dans les anciens écrits béarnais : Guilhamo), Guilhamet, Guilhamòt... sont des dérivés de "Guilhem".

Erreur sur Guilhemsans ?


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Coum de Reaut

en graphie alibertine :

(lo) Com
Prononcer "(lou) Coum".

com / bouchon, obturateur, marais ?

Prononcer "coum".
[dictionnaire de Y. Vidal]
Palay donne à "com" et "comat" le sens de marécage, en gascon landais.

IGN 1950 : au Coume-de-Reaup


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Lou Bin

IGN, FANTOIR : lou Bin
IGN 1950 : Loubin


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Salibertan

en graphie alibertine :

Salabertan
Voir Salibartan et autres...


 

 
Albret landais Marsan Landes de Gascogne

Canenx-et-Réaut

Seougues

en graphie alibertine :

(la) Seuga
Prononcer "Séwgue"...

seuga / forêt

Divers lieux "la Séougue" en Gironde, au lieu de la "seuva" de Per Noste.

"La Sauve Majeure" se disait "la Seuga" (ALG)

Cabanac : proposition d’une pancarte simplement gasconne
"Siougue" (d’ailleurs répertorié "Siouge" par l’IGN qui semble se tromper sur ce coup ci) doit vouloir dire "forêt" ("siuga" variante de"seuva ?"), et "bernet" (vernet) est un bois d’aulnes, une aulnaie.
Alors, évitons les pléonasmes !
JPEG - 41.7 ko
Cabanac : pléonasmes sur pancartes
Pancarte indiquant des lotissements.
Une siougue, c’est une forêt, et un bernet, un bois d’aulnes... (vèrn/bèr)
Tederic M.